Côte d’Ivoire: Manifestation d’étudiants dispersée par la police à Abidjan

 
Université
© Autre presse par DR
Université de Cocody: manifestation d`étudiants contre leur ministre de tutelle
Lundi 13 mai 2013, Abidjan. Des étudiants organisent une manifestation contre le ministre de l`enseignement supérieur, Cissé Bacongo, pour dénoncer les conditions actuelles d`études sur le campus de Cocody.

ABIDJAN – Une manifestation d’étudiants ivoiriens, qui protestaient contre leurs conditions de scolarité à l’université d’Abidjan et jetaient des pierres en direction de leur ministre de tutelle, ont été dispersés lundi par la police à l’aide de gaz lacrymogènes, ont rapporté des
témoins.

Plusieurs centaines d’étudiants ont exprimé leur « ras-le-bol » en manifestant à l’université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan où s’était rendu le ministre de l’Enseignement supérieur, Ibrahima Cissé Bacongo, pour un colloque, a raconté à l’AFP André, un étudiant.

Aux cris de « Bacongo voleur » ou « menteur », « les étudiants ont jeté des pierres en direction du ministre et ont été dispersés à l’aide de gaz lacrymogènes par la police », a-t-il ajouté.

http://www.youtube.com/watch?v=uQkt21ouRp4&feature=player_embedded

Selon des étudiants, les jeunes dénonçaient notamment le manque de salles de cours et de certains équipements, tels que des micros, sur le campus.

La grogne n’a cessé de monter ces derniers mois parmi les étudiants, qui critiquent aussi l’insuffisance du réseau de transport public autour du campus, situé dans le quartier chic de Cocody, dans le nord de la capitale économique.

Comme plusieurs pôles universitaires, l’université d’Abidjan, la plus importante du pays, a rouvert en septembre 2012 après des travaux de rénovation très lourds et très coûteux lancés à la suite de la crise postélectorale de décembre 2010-avril 2011, qui a fait quelque 3.000 morts.

Cette réouverture a été présentée par le gouvernement du président Alassane Ouattara comme un « départ nouveau », l’université d’Abidjan étant devenue, au long d’une décennie de tourmente politico-militaire, un champ de violences et de trafics en tous genres.

La Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci), syndicat étudiant très proche de Laurent Gbagbo, y a régné sans partage jusqu’à la chute de l’ex-président en avril 2011.

Abidjan.net avec AFP

Étiquettes : , , , ,

Une Réponse to “Côte d’Ivoire: Manifestation d’étudiants dispersée par la police à Abidjan”

  1. woodynation Says:

    A reblogué ceci sur woodynation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :