Côte d’Ivoire/Malade depuis 4 ans : Tatiana de Mackensira est morte hier !

 
Elle a hélas fini par perdre le terrible combat qu’elle menait contre la maladie. Hier, Tatiana de Mackensira, de son vrai nom Mackensira Diarrassouba, est morte, aux environs de 6h30. Depuis quatre ans, la comédienne luttait contre un cancer du sein qui la rongeait. Quoiqu’affaiblie, elle s’accrochait, avec courage et dignité, à la vie. Le mercredi 10 mai dernier, lorsqu’une délégation du ministre de la Culture et de la Francophonie, conduite par le conseiller technique chargé des arts du spectacle, Elie Liazéré Kouao, rend visite à l’artiste, à Yopougon Koweït, où elle vivait chez sa soeur, c’est une brave femme que nous avons vue ce jour-là, se tenant certes péniblement sur ses deux jambes, mais confiante en sa guérison. Sur son visage, se lisait un grand espoir de retrouver les planches et les plateaux de tournage.
 
Ce mercredi-là, on se rappelle, Elie Liazéré avait remis à Mamadou Traoré, l’époux de sa soeur qui l’a recueillie, la somme de 2,5 millions de FCFA, comme appui aux soins de la malade. Emue, Tatiana avait fondu littéralement en larmes. Ce geste était, pour elle, un espoir pour briser les chaînes de la maladie. D’autant qu’elle devait, en plus des séances récurrentes de chimiothérapie, se rendre au Ghana ou en Tunisie pour une radiothérapie, sans oublier une intervention chirurgicale à Abidjan qui devait aboutir à l’ablation de ses seins. Malheureusement, Dieu en a décidé autrement…
 
Sa mort sonne comme une symphonie inachevée, car, après tant de souffrance, elle aurait aimé recouvrer la santé, reprendre ses activités professionnelles. Les larmes qui perlent depuis hier sur les joues du couple Traoré et de son « amie et soeur », Marie-Louise Asseu sont, on imagine, mêlées de tristesse et de désolation. Parce que, pendant de longues années, ils ont donné de leur temps, de leur énergie et de leur argent, pour «sauver» Tatiana de Mackensira.
 
D’abord, Mamadou Traoré et sa femme qui lui ont immédiatement ouvert les portes de leur résidence à Yopougon Koweït, l’assistant totalement jusqu’à son dernier souffle, et ensuite, Marie-Louise Asseu, qui a été de tout temps à ses côtés. C’est elle qui a fait le pied de grue devant le bureau du ministre Bandaman, pour qu’il apporte une aide à Tatiana de Mackensira, sans oublier les nombreuses portes auxquelles elle a frappé. « C’est une s?ur, une amie, une confidente que je perds. Nous avions une relation très fusionnelle», témoigne, d’une voix étreinte d’émotions, Marie-Louise Asseu, encore sous le choc de cette disparition.
 
Tatiana de Mackensira sera inhumée le vendredi 14 juin prochain, après la prière de 13h, au cimetière de Williamsville. Et la cérémonie du 7ème jour aura lieu le dimanche 16 juin. Déjà veuve, Tatiana de Mackensira laisse derrière elle, deux filles inconsolables. Toute la rédaction du Patriote présente à la famille éplorée ses condoléances les plus attristées.

Le Patriote par YS

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :