Afrique du Sud : légère amélioration pour Mandela qui « réagit aux traitements »

Messages de soutien à Madiba sur un mur devant la clinique où il est hospitalisé, à Pretoria. © AFP.

Messages de soutien à Madiba sur un mur devant la clinique où il est hospitalisé, à Pretoria. © AFP.

Nelson Mandela « réagit au traitement », son état est toujours « critique mais stable », a annoncé la présidence sud-africaine, le 10 juillet, après la visite de Jacob Zuma à l’hôpital de Pretoria.

L’ex-chef de l’État et grande figure du pays est hospitalisé depuis plus d’un mois à l’Hôpital de Pretoria. Le Président sud-africain Jacob Zuma lui a rendu visite le 10 juillet et a été informé par les médecins qu’il réagissait aux traitements.

>> Lire : Nelson Mandela « communique » toujours avec ses proches, selon ses petites-filles

« Que Madiba réagisse au traitement nous encourage, et nous demandons au public de continuer à apporter son soutien et de le couvrir d’amour, ce qui lui donne de la force, ainsi qu’à sa famille », a déclaré le président dans son communiqué.

L’homme de 94 ans est hospitalisé depuis le 8 juin après une récidive d’une infection pulmonaire et son état est considéré « critique » depuis le 22 juin. Chaque jour, des milliers de Sud-Africains viennent lui rendre hommage devant la clinique.

L’Afrique du Sud s’était préparée à la mort de son héros national le 27 juin, quand son état de santé s’est subitement aggravé. Le président Jacob Zuma avait même annulé son déplacement à l’étranger pour rester auprès de lui, avant que son état devienne stable.

Cette réaction au traitement est donc un premier signe positif, mais la présidence n’en dit pas plus et invoque « la confidentialité patient-médecin ».

Des journées dédiées à Nelson Mandela

Selon le roi thembu, Buyelekhaya Dalindyebo, qui s’est rendu à son chevet, Mandela n’allait « pas trop bien », mais était conscient. « Il ne pouvait pas parler, mais il m’a reconnu et a fait quelques gestes de reconnaissance, comme bouger ses yeux (…) chaque fois que je parlais, il hochait la tête » a-t-il déclaré à la presse au lendemain de sa visite.

Son petit-fils Ndaba Mandela parle d’un « vieil homme (..) tout à fait vivant ».

Les problèmes pulmonaires de Nelson Mandela sont sûrement liés aux séquelles de la tuberculose qu’il avait contractée au bagne de Robben Island, où il a été emprisonné 18 ans sous le régime de l’apartheid.

Le premier chef d’État noir de l’Afrique du Sud fête ses 95 ans le 18 juillet. Pour l’occasion, l’ONU a fait de ce jour le « Mandela Day », et invite tous les citoyens du monde à faire une bonne action en son honneur.

D’autres jours sont dédiés à ce héros dont le « Nelson Mandela Sport et Culture Day » organisé le 17 août par la Fondation Mandela. Les équipes de rugby et football, les Springboks et les Bafana Bafana, affronteront pour l’occasion l’Argentine et le Burkina Faso à Soweto.

La conférence annuelle qui lui est dédiée se tiendra le même jour à Pretoria, avec comme invité Mo Ibrahim, un milliardaire britannique d’origine soudanaise qui œuvre pour une meilleure gouvernance en Afrique.

Jeuneafrique.com avec AFP

Étiquettes : , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :