En petite culotte au soleil de l’été

Au soleil brûlant de l’été
Éclate le parfum de ta beauté
Sur ta peau épicée et pimentée

Ses rayons à pleines dents sur ta tête
Tissent une belle couronne d’esthète
Qui cherche sa fonction d’épithète

Le soir dans ta petite et fine culotte
Quand tes cuisses fumantes sur la tablette
S’offrent comme un plat dans l’assiette
Je me sers à ma faim sans fourchette.

Bernard NKOUNKOU

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :