Egypte: trois femmes tuées dans des affrontements entre factions rivales

LE CAIRE (Qahirah) – Trois femmes ont été tuée vendredi lors d’affrontements entre partisans de l’ancien président Mohamed Morsi et opposants dans la ville de Mansura dans le delta du Nil, selon une source médicale.

Trois personnes ont été tuées et sept blessées par des tirs de chevrotine et à l’arme blanche durant des affrontements entre partisans et opposants à l’ex-président Morsi, a déclaré à l’AFP Adel Saïd, un responsable de l’hôpital de Mansura, qui a donné les noms des personnes tuées, trois femmes.

Un autre responsable de l’hôpital de Mansura, Abdel Wahab Suleiman, a confirmé le bilan, disant que trois femmes avaient été tuées par balles et dix personnes blessées, l’une d’elles se trouvant dans un état critique.

Un manifestant pro-Morsi blessé dans les affrontements, joint par téléphone, a raconté que des milliers de loyalistes étaient en train de sillonner les rues étroites de la ville quand des voyous les ont attaqué avec des armes, des couteaux et des pierres.

La situation est particulièrement tendue en Egypte plus de deux semaines après que l’armée a destitué le premier président élu d’Egypte à la suite de manifestations de masse demandant son départ.

Des dizaines de milliers de partisans de Mohamed Morsi se sont rassemblés vendredi en Egypte pour réclamer le retour du président islamiste déchu, après une mise en garde de l’armée affirmant qu’elle était prête à intervenir en cas de violences.

Des cortèges partis de dix-huit mosquées du Caire à l’appel des Frères musulmans ont convergé dans l’après-midi vers deux sites que les islamistes occupent depuis près de trois semaines : la mosquée Rabaa al-Adawiya dans un faubourg de la capitale, et les abords de l’Université du Caire, plus proche du centre-ville.

Le président par intérim Adly Mansour, désigné par l’armée, a prévenu jeudi qu’il mènerait la bataille pour la sécurité jusqu’au bout face à la volonté des islamistes de continuer à mobiliser dans la rue.

Les violences depuis le renversement de M. Morsi ont fait plus de cent morts.

Nous sommes à un moment décisif de l’histoire de l’Egypte, a ajouté M. Mansour, accusant certains de vouloir entraîner dans l’inconnu le pays le plus peuplé du monde arabe (84 millions d’habitants).

Romandie.com avec (©AFP / 20 juillet 2013 02h16)

Étiquettes : , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :