Les militaires centrafricains réfugiés au Cameroun invités à regagner leur pays

Les militaires centrafricains réfugiés au Cameroun au lendemain du coup d’Etat du 24 mars dernier, viennent d’être invités à regagner leur pays.

L’appel a été lancé par le directeur adjoint de cabinet à la présidence de la République, Idriss Salao, à la tête d’une forte délégation dans la région camerounaise de l’Est où se retrouvent l’essentiel des déserteurs.

Il a rassuré ses interlocuteurs de ce qu’aucune mesure disciplinaire n’allait être prise contre eux, que leur solde et leurs avancements n’ont jamais été suspendus.

L’opération de rapatriement, a-t-il indiqué, se fera en accord avec le Cameroun pour l’accompagnement, avec l’appui du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

Au total, ce sont plus de 70 militaires qui sont concernés par cet appel, dont 21 ont déjà souhaité une aide au retour.

La zone frontalière du Cameroun est, depuis le putsch qui a porté Michel Djotodia au pouvoir à Bangui, régulièrement secoué par des exactions diverses, imputées à des éléments incontrôlés de la Séléka qui ont renversé François Bozizé.

La République centrafricaine ne dispose pas d’ouverture à la mer, et utilise le port de Douala pour ses exportations et ses importations.

En outre, 120 soldats camerounais sont actuellement en RCA dans le cadre de la Force multinationale d’Afrique centrale (FOMAC).

APA-Yaoundé (Cameroun)

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :