Congo: Construction d’infrastrucrures de communication physique

Au Congo plus de deux mille kilomètres de routes à bitumer sont en chantier à travers le pays. Il en est ainsi de :

– la route Dolisie-Brazzaville, longue de 380 kilomètres ;

– la route Loudima – Sibiti, 80 kilomètres ;

– la route Mouyondzi – Moukoukoulou, 30 kilomètres ;

– la route Sibiti – Mapati – Ibé, 57 kilomètres ; premier tronçon de l’axe Sibiti – Zanaga ;

– la route Mambili-Ouesso, 197 kilomètres ;

– la route Ketta-Djoum, à la frontière du Cameroun, 312 kilomètres ;

– la route Okoyo – Frontière du Gabon, 90 kilomètres ;

– les routes Oyo – Tchicapika – Tongo et Edou – Bokouélé, 101 kilomètres ;

– la route Makoua – Etoumbi, 105 kilomètres ;

– la route Boundji – Ewo, 80 kilomètres ;

La structuration du pays en routes en terre avec revêtement en latérite et autres matériaux viables se fait progressivement. Cinq mille (5.000) kilomètres représentant le quart de l’ensemble du réseau classé sont déjà ouvertes à la circulation. Ces routes, praticables toute l’année, constituent des couloirs de prédilection pour dynamiser l’économie rurale.

Congo-site.com in Discours à la Nation

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :