Centrafrique: le président limoge le chef d’état-major des armées

 Centrafrique: le président limoge le chef d'état-major des armées © AFP

Centrafrique: le président limoge le chef d’état-major des armées © AFP

Le président de la transition en Centrafrique, Michel Djotodia, a limogé mardi le chef d’état-major des armées, le général Jean-Pierre Dollé-Waya, par décret présidentiel diffusé à la radio nationale.

Il a été remplacé par le général à la retraite Ferdinand Bombayéké, qui fut commandant de la garde de l’ancien président Ange-Félix Patassé – renversé par François Bozizé en 2003.

Le général Dollé-Waya, qui était sous-chef d’état-major des armées sous le régime Bozizé, avait été nommé à la tête de l’armée par le président Djotodia après son accession au pouvoir.

Son limogeage, dont les raisons n’ont pas été précisées, survient au lendemain de la reprise des combats dans l’ouest de la Centrafrique, région natale du président déchu François Bozizé, entre ses partisans et les ex-rebelles Séléka dirigés par Michel Djotodia qui ont pris le pouvoir à Bangui fin mars.

Mardi, des partisans armés de l’ex-président Bozizé contrôlaient des villages proches de la ville de Bossangoa (ouest) où des combats ont fait au moins une soixantaine de morts depuis ce week-end, selon des sources militaires.

Ces derniers affrontements aggravent une situation sécuritaire et humanitaire déjà chaotique depuis la prise du pouvoir par le Séléka dont les combattants sont accusés d’exactions, de violences et de pillages à répétition contre la population.

Jeuneafrique.com

Étiquettes : ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :