Corée du Nord : la « sextape » de l’ex-petite amie de Kim Jong-un

Fin août, on apprenait, selon le journal sud-coréen Chosunilbo, que Kim Jong-un aurait fait fusiller son ex-petite amie le 20 août. Motif ? Hyon Song-wol était accusée d’avoir enfreint les lois anti-pornographie pour avoir tourné une « sextape ». Selon le journal, la vidéo la montrait en pleins ébats amoureux avec son légitime époux.

Mardi, nouvelle « révélation » : la fameuse « sextape » a été mise en ligne. S’agit-il du corps du délit ? Il est en réalité impossible de le savoir. Une chose est sûre : il n’y a rien dans ces images qui justifie l’appellation « sextape » ou la qualification de pornographique. N’importe quel clip sur MTV est plus sulfureux que les pas de danse de Hyon Song-wol.

Quoi qu’il en soit, la malheureuse, une star dans son pays qui chantait dans un groupe à la gloire du régime, a, selon Chosunilbo, été tuée, ainsi que son mari, « à la mitrailleuse pendant que les proches des victimes observaient la scène ». Les familles du couple auraient été également déportées dans des camps de travail, selon le principe nord-coréen de « culpabilité par association ».

Le Point.fr

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :