Rome: Le pape dénonce les évêques d’aéroport et ceux qui sont aux abonnés absents

CITE DU VATICAN – Le pape François a dénoncé jeudi le scandale que constituent les évêques d’aéroport qui passent leur temps en voyages et les évêques ambitieux qui sont aux abonnés absents quand leurs prêtres ont besoin d’eux.

Résider (dans un diocèse) n’est pas seulement requis pour la bonne organisation mais a une racine théologique. Vous êtes époux de votre communauté, profondément liés à elle. Je vous demande, s’il vous plaît, de rester au milieu de votre peuple. Il faut rester, rester! Evitez le scandale d’être des évêques d’aéroport!, a lancé le pape argentin devant des nouveaux évêques, dont des évêques du Moyen-Orient –parmi lesquels deux Syriens– réunis pour un colloque au Vatican.

A l’époque de l’internet où les rapports sont marqués par la rapidité, il faut rester dans son diocèse, sans rechercher les changements et les promotions, a admonesté le souverain pontife, qui accorde une grande importance à son rôle d’évêque de Rome et n’aime guère voyager.

Soyez des pasteurs accueillants, cheminant avec votre peuple, avec affection, miséricorde, (…) capables d’avoir conscience aussi de vos limites et d’avoir une bonne dose d’humour, a-t-il dit.

Le portrait-robot du bon évêque doit être celui de l’austérité et de l’essentialité, a-t-il ajouté, dénonçant une nouvelle fois le carriérisme et la psychologie de princes de certains.

Certains évêques, affectés à un diocèse qui ne les intéresse pas, ressemblent à ces hommes qui regardent continuellement une femme qui est plus belle que la leur, s’est-il moqué. C’est un autre scandale, ce carriérisme est un cancer, a-t-il martelé.

Les évêques doivent constamment être à l’écoute de leur clergé et de ses difficultés, a-t-il recommandé, reprenant les principes de la porte ouverte et du téléphone branché qu’il appliquait lui-même quand il était archevêque de Buenos Aires.

J’ai entendu tant de fois dans ma vie des prêtres confier : Mah, l’évêque n’a pas le temps de me recevoir. Et ceci pendant des mois et des mois! Et, ajoute Bergoglio, ce prêtre en concluera avec amertume: l’évêque s’en fiche. Il n’est donc pas un père, c’est un chef de bureau.

Il n’y a jamais de temps perdu avec les prêtres! Recevez-les quand ils le demandent. Ne laissez jamais un appel téléphonique sans y répondre, a-t-il déclaré avec conviction.

Certains évêques voyagent beaucoup, préférant les colloques, conférences et visites aux collègues. Ils ne sont plus disponibles pour leurs prêtres qui peuvent être dans des moments délicats de leur ministère et de leur vie.

Le pape a terminé par une allusion à la guerre en Syrie: la présence de deux évêques syriens me pousse à invoquer à nouveau le don de la paix dans ce pays et dans le monde.

Romandie.com avec (©AFP / 19 septembre 2013 15h35)

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :