Syrie: au moins 16 morts dans un raid aérien sur un lycée

BEYROUTH – Au moins 16 personnes, en majorité des lycéens et des enseignants, ont été tuées dimanche dans un raid de l’aviation du régime contre un établissement scolaire à Raqa, ville rebelle du nord de la Syrie, a indiqué une ONG.

L’aviation syrienne a bombardé l’entrée d’un lycée technique dans la ville de Raqa, causant la mort de 16 personnes, dont dix écoliers de moins de 18 ans, et en blessant de nombreuses autres, dont certaines sont dans un état grave, a affirmé l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), selon un nouveau bilan.

L’Observatoire, qui s’appuie sur un large réseau de militants à travers le pays, a mis en ligne une vidéo particulièrement atroce montrant des corps déchiquetés, l’un d’eux se trouvant sous des livres et des cahiers de classe.

C’était la panique, il y avait des enfants qui pleuraient dans l’école et essayaient de se cacher, a raconté un témoin à l’OSDH.

Les rebelles se sont emparés le 6 mars de Raqa, devenue ainsi l’unique capitale provinciale aux mains des insurgés. Actuellement, la ville est contrôlée principalement par les jihadistes de L’Etat islamique d’Irak et du Levant (EIIL).

Par ailleurs, dans le sud, à l’issue de quatre jours de violents combats, au cours desquels 26 militaires et un très grand nombre d’insurgés, dont sept non-syriens, ont été tués, les rebelles se sont emparés d’un poste de douane et occupent désormais une bande de terrain allant de la localité de Deraa vers le plateau du Golan à l’est, a affirmé l’OSDH.

Cependant, un haut responsable des services de securité a affirmé à l’AFP qu’on ne peut pas dire que les groupes terroristes ont pris le contrôle de telle ou telle position, car souvent la situation change et les combats se poursuivent.

Amman a protesté auprès de Damas, après la chute d’un obus à Ramtha, sur son territoire, jeudi soir.

Quatorze corps de membres des Forces de défense, supplétifs du régime, tués la veille à Zamalka, près de Damas, ont été transportés dimanche à Homs, dans le centre du pays dont ils sont originaires, selon l’OSDH. Une source de sécurité a affirmé que des combats ont eu lieu à Jobar et Zamalka (est).

Toujours selon l’OSDH, au moins 19 soldats ont été tués et 60 blessés dans une offensive des rebelles dans la nuit de samedi à dimanche contre des postes militaires à Nasseriya al-Qalamoun, au nord de Damas.

Il y a aussi des victimes dans les rangs des rebelles qui ont réussi à s’emparer de plusieurs positions, a précisé l’OSDH.

Pour sa part l’armée a affirmé avoir tué un grand nombre de rebelles à Nashabiyé, au nord de la capitale.

Romandie.com avec (©AFP / 29 septembre 2013 16h08)

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :