Côte d’Ivoire : Bédié loue l’alliance avec Ouattara et épilogue sur la présidentielle de 2015

ABIDJAN – Henri Konan Bédié, le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), a rappelé jeudi que l’alliance de sa formation avec le parti d’Alassane Ouattara était primordiale, sans aborder l’épineuse question de la présence d’un candidat du PDCI à la présidentielle de 2015.

M. Bédié s’est exprimé lors de l’ouverture du 12e congrès du PDCI, qui se tiendra jusqu’à dimanche à Treichville, une commune d’Abidjan, et qui verra l’élection du prochain dirigeant du parti. L’ancien chef de l’État ivoirien est candidat à sa propre succession.

L’élection de 2015 est en ligne de mire du congrès, qui devrait décider de l’opportunité de présenter l’un des siens au scrutin présidentiel.

Alassane Ouattara aura alors besoin d’un allié solide à ses côtés, de préférence dès le premier tour, pour garantir son second mandat. L’entourage du chef de l’État se dit confiant que le PDCI ne présentera pas de candidat.

Nous sommes conscients qu’à l’avenir, il sera impossible à un seul parti politique d’exercer (le) pouvoir. L’alliance avec des formations politiques qui partagent les mêmes points de vue devient l’unique moyen d’acquérir ce pouvoir, a estimé Henri Konan Bédié devant plusieurs milliers de sympathisants, pour la plupart habillés en vert (la couleur du PDCI).

En 2005, MM. Ouattara et Bédié s’étaient alliés au sein du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) qui avait remporté la présidentielle en novembre 2010 et permis à Alassane Ouattara d’être élu à la tête de l’État face à Laurent Gbagbo.

Nous ne pouvons pas remettre en cause l’existence de cette alliance, même si nous sommes tous d’avis que des réglages y sont absolument nécessaires, a commenté M. Bédié, qui propose que chacun parti membre du RHDP garde son autonomie, sans plus de précision.

Des mesures doivent être prises pour réchauffer (les) relations avec le RDR (Rassemblement des républicains) d’Alassane Ouattara, a-t-il également observé.

Henri Konan Bédié, candidat à 79 ans bien qu’ayant dépassé la limite d’âge – fixée à 75 ans – a proposé pour contourner ce problème que celle-ci soit supprimée dans les critères de candidature.

Ses deux principaux adversaires sont Alphonse Djédjé Mady, le secrétaire général du PDCI (numéro 2 du parti), dont M. Bédié a proposé jeudi de supprimer le poste, et Kouadio Konan Bertin, le responsable de la jeunesse du PDCI.

MM. Mady et Bertin ont vertement protesté ces dernières semaines contre l’illégalité de la candidature de l’ex-chef de l’État.

Dix-huit militants ont également lancé une action en justice contre le président du PDCI pour protester contre des irrégularités dans l’organisation du congrès, qui vise selon eux à faire élire coûte que coûte M. Bédié. La justice les a déboutés mercredi.

Dans la salle, placée sous haute surveillance de la police ivoirienne et des forces onusiennes, une banderole appelle à la cohésion, la démocratie, le dialogue, pour un PDCI fort autour de Bédié, ou encore à une Côte d’Ivoire unie et réconciliée avec le PDCI.

Romandie.com avec (©AFP / 03 octobre 2013 21h54)

Étiquettes : , , ,

Une Réponse to “Côte d’Ivoire : Bédié loue l’alliance avec Ouattara et épilogue sur la présidentielle de 2015”

  1. Bouesso Says:

    Bédié joue sa carte politique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :