La nuit de la souffrance

Noire est la nuit de ma souffrance
dans ce lit brancard d’endurance
chargé de lourde de pénitence.

Blanche est la nuit de cauchemar
dans la lumière d’éveil du départ
qui appelle mon esprit sur le tard.

Assommante est la nuit avec sa dose
de médicaments sur les draps rose
durant ma période de ménopause.

Désespérante est la nuit diabolique
quand étendue sur le lit métallique
je respire les odeurs de la nuit toxique.

Aux dernières minutes à l’aube du temps
les jambes bougent sous les caresses du vent
qui infiltrent la lumière depuis l’auvent.

Quand l’oiseau bleu chante l’aurore
sa mélodie fait le naître le jour
qui danse au milieu de la cour.

Peu à peu l’âme du grand sourire
filme mon visage de sa lumière
qui me redonne confiance et joie de vivre.

Bernard NKOUNKOU

Étiquettes :

2 Réponses to “La nuit de la souffrance”

  1. lgyslaine Says:

    vraiment très beau 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :