Un soldat Israélien poignardé à mort par un jeune Palestinien

JERUSALEM – Un jeune soldat israélien est mort de ses blessures après avoir été poignardé mercredi par un Palestinien de 16 ans dans un autobus dans le nord d’Israël, a annoncé la police.

Le soldat israélien poignardé ce matin par un Palestinien dans un autobus dans la gare routière centrale d’Afula a succombé à l’hôpital, a déclaré à l’AFP le porte-parole de la police Micky Rosenfeld.

Eden Atias, 19 ans, qui venait d’entrer à l’armée, a été frappé à coups de couteau par le Palestinien. Il avait été placé ensuite en soins intensifs dans l’hôpital de la ville. Ses funérailles sont prévues en fin de soirée à Nazareth Ilit.

Nous considérons cet incident comme une attaque terroriste motivée par des considérations nationalistes, a dit M. Rosenfeld.

Le Palestinien, originaire de Jénine dans le nord de la Cisjordanie et qui ne disposait pas de permis d’entrée en Israël, a été arrêté par les forces de l’ordre et des passagers, a-t-il poursuivi.

L’assaillant, identifié comme Hussein Ghawadra par les médias palestiniens, a expliqué son geste lors de l’interrogatoire par le fait que deux membres de sa famille étaient emprisonnés en Israël, selon la police.

Selon un correspondant de l’AFP, l’armée israélienne a ultérieurement encerclé et endommagé la maison de la famille Ghawadra à Bir al-Bacha, au sud de Jénine. Le père du jeune homme a été arrêté.

A Gaza, un porte-parole du mouvement islamiste palestinien Hamas, Fawzi Barhoum, a salué un acte héroïque de résistance.

Félicitations au héros palestinien de Cisjordanie qui a tué un soldat israélien à Afula, a-t-il écrit sur sa page Facebook en appelant tous les fils de notre peuple et les jeunes de Palestine à participer au projet de la résistance, quel qu’en soit le prix.

Dans un communiqué, le vice-ministre israélien de la Défense Danny Danon, un faucon du Likoud (droite nationaliste), a demandé au Premier ministre Benjamin Netanyahu de suspendre la libération des prisonniers palestiniens agréée dans le cadre de la reprise des négociations de paix israélo-palestiniennes en juillet dernier et actuellement dans l’impasse.

S’exprimant devant le Parlement plus tard dans la journée, M. Netanyahu a estimé que ces violences étaient le résultat de la politique d’incitation dans les mosquées palestiniennes contre Israël. Si l’on veut une véritable paix, cette incitation doit cesser.

Le ministre israélien de la Défense Moshé Yaalon a abondé dans le même sens. Les actes terroristes menés par des individus qui ne font pas partie de groupes sont en premier lieu le résultat d’une grande incitation au sein de l’Autorité palestinienne, qui même maintenant alors qu’elle négocie avec nous, continue d’éduquer la jeune génération à être en admiration devant les terroristes et à tuer des juifs, a-t-il dit dans un communiqué.

Depuis plusieurs semaines, la multiplication des incidents en Cisjordanie alimente les spéculations sur une troisième intifada (soulèvement palestinien).

La semaine dernière, deux Palestiniens ont été tués par des soldats israéliens après avoir tenté de s’en prendre à des soldats et des civils israéliens. En octobre, un colon israélien a été tué dans la vallée du Jourdain, troisième attaque mortelle contre un Israélien en Cisjordanie en trois semaines.

Romandie.com avec(©AFP / 13 novembre 2013 18h59)

Étiquettes : , , ,

Une Réponse to “Un soldat Israélien poignardé à mort par un jeune Palestinien”

  1. Bouesso Says:

    Une situation tragique…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :