Congo: Découverte d’un corps momifié dans le ventre d’une vieille femme

Incroyable, mais vrai! Des examens radiologiques réalisés sur une femme de 84 ans, admise à l’hôpital central des armées Pierre Mobengo, à Brazzaville, à la suite de chroniques et violentes douleurs abdominales, ont révélé qu’elle était porteuse d’un corps momifié. Un phénomène exceptionnel, mais qui a connu des précédents, explique-t-on. Finalement, la vieille femme a été opérée, avec réussite, mercredi 12 mars 2014. Car, les chirurgiens ont, en effet, réussi à extraire le corps momifié.

Selon le médecin traitant, le fœtus pétrifié est vieux d’environ 44 ans. La porteuse, qui réside à Liranga, une localité du département de la Cuvette, avait une grossesse. Mais, au lieu que l’œuf se loge dans l’utérus, comme dans toute grossesse normale, celui-ci s’est fixé ailleurs, dans la cavité abdominale, selon le médecin. Ce qui ne pouvait l’empêcher d’avoir d’autres enfants. Et, c’est un des enfants nés plus tard, une fille, qui a emmené sa mère en consultation, à Brazzaville. C’est ainsi qu’a été découvert le fœtus momifié qui a été extrait à l’hôpital central des armées Pierre Mobengo. Tous les examens ont été pris en charge par les services de cet hôpital.

La patiente se porte bien, à la suite de son opération chirurgicale. C’est dire que si nos hôpitaux sont bien équipés, nos médecins peuvent réaliser des prouesses.

Lasemaineafricaine.net

Étiquettes : , , ,

Une Réponse to “Congo: Découverte d’un corps momifié dans le ventre d’une vieille femme”

  1. Bouesso Says:

    Insolite.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :