Mali : Serval dit adieu à Bamako

Les troupes de l'opération Serval ­cantonnées près de Bamako comptent 500 hommes. © AFP

Les troupes de l’opération Serval ­cantonnées près de Bamako comptent 500 hommes. © AFP

Redéploiement en perspective pour les forces françaises de Serval basées près de Bamako : en juin, elles devraient être transférées à Gao (nord du Mali) et N’Djamena (Tchad).

À en croire des sources françaises et maliennes, les cinq cents militaires de l’opération Serval ­cantonnés au camp Damien-Boiteux, près de l’aéroport de Bamako, plieront bagages d’ici au mois de juin. Estimant terminée la guerre de libération du Mali, Paris ne voit plus l’utilité de conserver un centre de commandement dans la capitale. Plusieurs options sont sur la table, mais ces troupes seront ­probablement transférées à Gao et à N’Djamena, futurs centres névralgiques du nouveau dispositif français de lutte contre le terrorisme dans la bande sahélo-saharienne.

Jeuneafrique.com avec AFP

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :