Les petits esclaves du cacao

Selon le Bureau international du travail, 1,8 millions d’enfants travaillent dans les plantations de cacao d’Afrique occidentale dont seulement 284.000 sont considérés comme travailleurs. Les producteurs de cet aliment vivent avec un revenu qui les place en dessous du seuil de pauvreté. L’étude démontre que la majeure partie de ces enfants sont contraints à travailler plus de 12 heures par jour, surtout en Côte-d’Ivoire, principal producteur de cacao, dans lequel plus de 12.000 enfants vivent dans des conditions d’esclavage.

Actuellement, de par le monde, sont produits 4 millions de tonnes de cacao dont la vente produit un revenu de quelques 3.000 USD/tonne. Toutefois, seuls 3 à 6% du coût d’une tablette de chocolat revient aux cultivateurs. Plus de 90% de la production mondiale proviennent de plantations familiales d’à peine 5 ha dont dépendent environ 50 millions de personnes de par le monde. En Côte-d’Ivoire, au Ghana, en Indonésie, au Nigeria et au Cameroun, se concentrent 82% de la production mondiale. Les producteurs de ces pays vivent en dessous du seuil de pauvreté. L’Europe consomme la moitié du chocolat produit de par le monde (48%) suivie par l’Amérique du Nord (20%), l’Asie (15%) et l’Amérique latine (9%).

Radio-Vatica.va avec AP

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :