Inondations historiques

Jamais depuis l’aube de ma naissance
L’eau de pluie du midi de mon enfance
N’avait atteint le plafond de ma jeunesse
Ni le toit crépusculaire de ma vieillesse

Inondant l’hôtel de ville de mon mariage
Aux grands et violents torrents de ses ravages
Elle était folle à tout rompre sans rivage
Emportant malgré tout sur son passage

Mon chien bouledogue acheté en Bosnie
Tout comme mon chat persan de Serbie
N’ont pas survécu aux inondations
Qui ont semé la mort et la désolation

Mes papiers importants d’État-civil
Ainsi que mes antiquités de la ville
Ont bu des gorgées dans la peau du bois
Perdant leur beauté sous le toit

Bernard NKOUNKOU

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :