CPI – RDC : l’ex-chef de milice Germain Katanga condamné à 12 ans de prison

Germain Katanga n'avait pas été reconnu coupable de viols. © AFP

Germain Katanga n’avait pas été reconnu coupable de viols. © AFP

Reconnu coupable de complicité de crimes contre l’humanité en mars, le Congolais (RDC) Germain Katanga a été condamné à 12 ans de prison par la Cour pénale internationale (CPI), a annoncé cette dernière vendredi.

La CPI aura attendu un peu plus de deux mois avant de donner son verdict. Vendredi 23 mai, elle a annoncé qu’elle condamnait l’ex-chef de milice congolais Germain Katanga à 12 ans de prison après l’avoir reconnu coupable en mars « d’un certain nombre de crimes contre l’humanité » (voir ci-dessous).

Après Thomas Lubanga,c’est le deuxième prévenu condamné par la Cour de La Haye. Germain Katanga, 36 ans, connu également sous le surnom de « Simba » (le lion, en swahili), était poursuivi notamment pour trois chefs de crimes contre l’humanité (meurtre, esclavage sexuel et viol), commis en Ituri au début des années 2000. « Pour n’avoir pas pu établir leur caractère international, la Cour l’a dédouané de certaines charges des crimes contre l’humanité comme le viol ou l’esclavage sexuel », avait précisé en mars Paul Madidi, le porte-parole de la CPI en RDC. « C’est surtout sa responsabilité dans l’attaque du village Bogoro, entre janvier et mars 2003, qui a été retenue ». Plus de 200 personnes avaient alors été tuées. Des femmes avaient également été violées et enlevées.

Jeuneafrique.com avec AFP

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :