Le pape est arrivé à Amman, 1e étape du son voyage en Terre sainte, demande un réglement pacifique en Syrie et défend les droits des chrétiens

Le pape François est arrivé à la mi-journée à Amman, première étape d’un voyage en Terre sainte placé sous le signe du dialogue inter-religieux et œcuménique. Le souverain pontife a été accueilli par le prince Ghazi, un conseiller du roi.

Une fille et un garçon portant l’habit traditionnel jordanien lui ont remis deux bouquets d’iris, fleur nationale du royaume.

Le pape François a lancé samedi à Amman un appel pour que soient trouvées d’urgence une solution pacifique à la crise syrienne et une solution juste au conflit palestino-israélien, indispensables à une paix durable dans la région.

J’encourage les autorités du royaume jordanien à persévérer dans leurs efforts pour rechercher une paix durable dans toute la région. Ce grand objectif nécessite d’urgence que soit trouvée une solution pacifique à la crise en Syrie, ainsi qu’une solution juste au conflit palestino-israélien, a affirmé le pape argentin au début de sa première visite au Proche-Orient, devant le roi Abdallah II de Jordanie.

Selon lui, la Jordanie a offert un accueil généreux à un grand nombre de réfugiés palestiniens et irakiens, ainsi qu’à d’autres venus de régions en conflit, notamment la Syrie voisine, ravagée par un conflit qui a duré trop longtemps. Une telle générosité mérite l’appréciation et le soutien de la communauté internationale, a-t-il souligné.

Le pape, qui entamait à Amman une visite de trois jours au Proche-Orient placée sous le signe du dialogue œcuménique et inter-religieux, a consacré l’autre partie de son discours à la question délicate de la liberté religieuse dans la région, que de nombreux chrétiens quittent face à la montée de l’islamisme.

S’exprimant en présence du roi Abdallah II de Jordanie, le pape a aussi évoqué le sort de la minorité chrétienne dans la région en lançant un fervent appel pour la liberté religieuse.

La liberté religieuse est un droit fondamental et nous espérons qu’elle soit tenue en grande considération dans tout le Moyen-Orient. Cela comporte la liberté individuelle et collective de suivre sa propre conscience en matière religieuse: autrement dit la liberté de culte, la liberté de choisir la religion que l’on croit être vraie et de professer publiquement sa propre foi, a déclaré François.

Les chrétiens se considèrent et sont effectivement des citoyens à part entière. Et comme tels, ils cherchent, avec les autres citoyens musulmans, à donner leur contribution particulière à la société, a insisté François, citant leur rôle dans l’éducation et la santé et rappelant qu’ils sont là depuis le temps des apôtres de Jésus.

Au début de cette visite qui doit le mener dimanche et lundi à Bethléem et à Jérusalem, François a exprimé son profond respect pour la communauté musulmane et salué les efforts du roi Abdallah II pour promouvoir une meilleure compréhension des vertus enseignées par l’islam et un climat de coexistence sereine entre les croyants des différentes religions.

Le pape s’est ensuite rendu dans le stade d’Amman, dont il a fait le tour à bord d’une voiture découverte, devant une foule enthousiaste qui agitait des drapeaux. Il doit célébrer la messe dans le stade qui peut accueillir 30’000 personnes, avant de se rendre en fin de journée sur les bords du Jourdain.

Des milliers de chaises ont été disposées sur la pelouse, face à un immense autel derrière lequel ont été accrochés des portraits de Jean Paul II et Jean XXIII, récemment canonisés.

Romandie.com

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :