Mondial 2014 : Alex Song demande pardon, les médias demandent des têtes

Song

Alexandre Song

Le défenseur camerounais Alexandre Song, expulsé lors du match contre la Croatie en Coupe du monde de football (0-4), mercredi dernier à Manaus (Brésil) suite à un acte flagrant d’antijeu sur un adversaire, vient de présenter ses excuses au public à l’heure où les médias du pays crient vengeance contre la sélection.

«Je suis très triste, j’ai le sentiment d’avoir laissé tomber mon pays et de m’être laissé emporter. C’était un geste vraiment stupide et je suis sincèrement désolé. Si je pouvais faire n’importe quoi pour revenir en arrière, je le ferai. Je vous demande pardon», déclare-t-il dans une vidéo.

Et d’expliquer comment ses enfants ont été déçus en voyant l’image de ce coup de coude gratuit, tout en espérant que le Seigneur ainsi que le public le pardonnera.

Mais l’acte de contrition du joueur aura du mal à consoler un public qui crie à la haute trahison et une presse qui réclame des têtes.

Dans son «autopsie d’une déroute», le quotidien gouvernemental Cameroon Tribune pointe des joueurs «qui se sont constitué une espèce de syndicat» et «bien joué leur rôle de groupe de pression dans les vestiaires» : «L’affaire des primes, l’histoire du drapeau lors du match d’au revoir à Yaoundé, le blocage au moment du départ pour le Brésil… l’attestent à suffisance. A moins d’une semaine d’un Mondial, les footballeurs parlaient surtout argent et même politique.»

Il y a ensuite ce sélectionneur étrangement absent, simple spectateur lors des fameuses transactions en coulisses, qui a tranquillement regardé les préoccupations extra-sportives ruiner la sérénité de son groupe, obstiné dans ses choix malgré les insuffisances avérées de certains éléments de son dispositif.

Pour Mutations, c’est «la débâcle de trop». Le journal exige des «décisions courageuses» pour cette énième déculottée, avec notamment un assainissement de l’environnement du football camerounais, des sanctions appropriées contre les joueurs de la sélection ainsi que la mise en place d’un véritable système professionnel.

Et, alors que le tri-hebdomadaire Le Soir évoque «une humiliation en mondovision», que Le Jour décrit une ambiance qui sent le souffre et que La Météo estime que tous les acteurs du football camerounais sont «coupables» de la déculottée au Mondial, Le Messager s’écrie : «Quelle honte !»

Apanews.net

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :