Congo: Le torchon brûle au sein du M.c.d.d.i et même de la famille

Les prises de positions du secrétaire général du M.c.d.d.i (Mouvement congolais pour la démocratie et le développement intégral), Guy-Brice Parfait Kolélas (actuel ministre de la fonction publique et de la réforme de l’Etat) ne font pas l’unanimité au sein même du bureau exécutif national du M.c.d.d.i.

Trois membres et pas des moindres, Bernard Tchibambelela (actuel ministre de la pêche et de l’aquaculture), Noël Loutounou et Euloge Landry Kolélas ont adressé au secrétaire général du M.c.d.d.i une lettre en date du 10 juillet 2014 dans laquelle ils dénoncent la marginalisation du B.e.n (Bureau exécutif national) dans la gestion du parti et expriment leur préoccupation à sauvegarder l’alliance avec le P.c.t. Tous les trois secrétaires généraux adjoints appellent le secrétaire général «à convoquer, sans délais, le B.e.n et à revenir au bon sens…».

La crise affecte aussi la famille Kolélas, puisque deux frères, les Kolélas, et l’oncle, M. Loutounou, ne s’entendent plus dans la conduite du parti hérité du président-fondateur Bernard Bakana Kolélas.

Lasemaineafricaine.net

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :