Kiev affirme avoir saisi deux blindés de l’armée russe dans l’est de l’Ukraine

Kiev – Kiev a affirmé jeudi avoir capturé deux blindés appartenant à une division aéroportée de l’armée russe lors de combats autour du bastion insurgé de Lougansk, ainsi que des documents certifiant leur appartenance, sans toutefois présenter de preuves dans l’immédiat.

Dans les combats près de Lougansk, les soldats ukrainiens ont capturé deux blindés de la division aéroportée de Pskov en Russie. Dans l’un des véhicules on a trouvé un ensemble de documents: permis de conduire et documents militaires, a indiqué le porte-parole militaire ukrainien Andriï Lyssenko.

Le personnel et les véhicules appartiennent à l’unité militaire 74268 de la première compagnie de parachutistes des forces aéroportées de Pskov, dans le nord-ouest de la Russie, a-t-il ajouté.

Parmi les objets trouvés, se trouve la sacoche d’officier d’un commandant de peloton, a poursuivi M. Lyssenko, ajoutant que l’équipage des blindés avaient quitté leurs véhicules sans plus de précisions.

Si ces informations s’avèrent exactes, il s’agirait de la première preuve de l’implication des forces régulières russes dans le conflit dans l’est de l’Ukraine. La Russie est accusée par Kiev et certains pays occidentaux de faire transiter armes et combattants par sa frontière, ce que Moscou a toujours démenti.

Un journaliste de la chaîne de télévision privée ukrainienne Inter a posté sur sa page Facebook plusieurs photos de ce qu’il prétend être des documents saisis dans les blindés. On peut notamment y voir un passeport russe, des cartes de crédit, une carte d’assurance maladie ou encore un règlement de parachutistes.

Il est difficile de comprendre pourquoi on transporte une telle bibliothèque dans un blindé, a ironisé le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov, démentant la capture de véhicules militaires russes.

Tous les documents militaires soit-disant trouvés dans ces blindés sont d’anciens formulaires qui ne sont plus utilisés depuis à peu près cinq ans, a-t-il ajouté.

Dans la série des +révélations+ quotidiennes de la présence russe sur le territoire de l’Ukraine, il s’agit déjà de la mille et unième +preuve+. Il est probable que le prochain +fait indiscutable+ sera la capture (…) d’une kalachnikov ou d’une grenade avec les journaux intimes d’un soit-disant soldat russe, a-t-il ironisé.

Un dirigeant séparatiste avait indiqué la semaine dernière avoir reçu des renforts composés de 1.200 hommes entraînés en Russie et de dizaines de blindés, ce qui a été confirmé par le président ukrainien Petro Porochenko. Moscou a pour sa part démenti ces allégations.

Romandie.com avec(©AFP / 21 août 2014 12h56)

Étiquettes : ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :