Bombardements meurtriers à Donetsk avant l’arrivée de Merkel à Kiev

La chancelière allemande Angela Merkel est arrivée samedi à Kiev pour une visite hautement symbolique en plein conflit armé dans l’est de l’Ukraine, a rapporté un journaliste de l’AFP. Peu avant son arrivée, d’intenses bombardements ébranlaient le centre de Donetsk, place forte des séparatistes prorusses dans l’est.

Mme Merkel est la plus importante dirigeante occidentale à se rendre en Ukraine depuis le début de la crise qui a provoqué la pire dégradation des relations entre la Russie et l’Occident. Sa visite intervient en outre à la veille de la fête de l’indépendance de l’Ukraine, ce qui est interprété par Kiev comme un geste de soutien.

« Il est peu probable que Merkel apporte à Kiev des propositions de règlement de la crise. Mais les deux parties doivent formuler une position solidaire sur les questions clé », estime Olexandre Souchko, analyste de l’Institut de la coopération euro-atlantique à Kiev.

La visite précède un sommet régional mardi à Minsk, en Biélorussie, auquel participeront les présidents russe Vladimir Poutine et ukrainien Petro Porochenko, ainsi que des responsables de l’Union européenne.

Le convoi russe suscite un tollé

Selon Vassyl Filiptchouk, analyste politique indépendant, la situation avec l’entrée vendredi des camions russes en Ukraine « peut changer de manière radicale l’agenda du sommet de Minsk ».

Un convoi d’aide humanitaire russe est entré en territoire ukrainien, sans l’aval de Kiev ni l’accompagnement du CICR. Il s’est rendu à Lougansk, ville tenue par les rebelles pro-russes et encerclée par l’armée ukrainienne.

L’arrivée de ce convoi a suscité de vives protestations, de Kiev à Bruxelles en passant par le Conseil de sécurité de l’ONU. L’OTAN a dénoncé « une violation flagrante » par la Russie de ses engagements internationaux et de la « souveraineté » de l’Ukraine.

Samedi à m, tous les camions du convoi humanitaire russe qui s’est rendu dans les territoires contrôlés par les séparatistes dans l’est de l’Ukraine sont finalement revenus en Russie dimanche, ont annoncé les observateurs de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Les derniers camions sont passés vers 12h00.

Trois civils tués

Donetsk, chef-lieu régional et place forte des rebelles, a été réveillée samedi par de fortes explosions. Un journaliste de l’AFP a vu deux corps recouverts de draps ensanglantés gisant sur le bitume dans le centre-ville. La mairie a de son côté fait état de trois civils tués dans des bombardements samedi matin.

Romandie.com

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :