Coup d’État au Lesotho : un ministre affirme être le nouveau chef du gouvernement

Des soldats en patrouille à Maseru, le 30 août 2014 au Lesotho.
Des soldats en patrouille à Maseru, le 30 août 2014 au Lesotho. © AFP

Le ministre de la Fonction publique du Lesotho, Motloheloa Phooko, a affirmé lundi être le Premier ministre en exercice. L’actuel chef du gouvernement Thomas Thabane s’est réfugié en Afrique du sud à la suite d’un coup de force de l’armée survenu samedi.

Deux jours après la fuite du chef du gouvernement du Lesotho, à la suite d’un coup de force de l’armée, le ministre de la Fonction publique a affirmé lundi être le « Premier ministre en exercice ».

Motloheloa Phooko, membre du Lesotho Congress for Democraty (LCD), hostile au Premier ministre Thomas Thabane réfugié en Afrique du Sud, affirme que le protocole lui octroie cette fonction en l’absence du Premier ministre et du vice-Premier ministre, tous deux à Pretoria.

Jeuneafrique.com avec AAFP

 

Étiquettes : , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :