Football : les Éléphants coûtent-ils trop cher à la Côte d’Ivoire ?

 

Chaque match de qualification à la CAN 2015 coûte 300 millions de F CFA à la Côte d'Ivoire.
Chaque match de qualification à la CAN 2015 coûte 300 millions de F CFA à la Côte d’Ivoire. © AFP

La sélection ivoirienne de football coûte-t-elle trop cher au contribuable ivoirien ? C’est ce que pense le gouvernement qui entend fixer des règles financière.

Les financements récurrents des campagnes de l’équipe nationale ivoirienne de football par les fonds publics agacent le gouvernement, d’autant que la sélection revient régulièrement bredouille de ses compétitions.

Après un arbitrage du président Alassane Ouattara et de son Premier ministre, Daniel Kablan Duncan, l’État a décidé de fixer une prime d’objectif qui sera versée après les résultats de la sélection à un tournoi. Mais, cette formule ne semblerait pas être du goût de la Fédération ivoirienne de football (FIF) qui a déjà transmis au gouvernement un budget de 300 millions francs CFA pour le match de qualification de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2015 contre la Sierra Leone prévu le 6 septembre à Abidjan.

Règles financières

Pour les six matches de qualification prévus, le budget envoyé par la FIF atteint 1,5 milliards de Francs CFA. « Les Éléphants coûtent chers aux contribuables. Là où les Sénégalais mettent 60 millions Francs CFA pour un match à domicile, et environ 73 millions pour les matchs à l’extérieur, la Côte d’Ivoire y met 300 millions », se plaint un ministre ivoirien qui a requis l’anonymat en précisant que le chef de l’État Alassane Ouattara milite pour que des règles financières soient fixées.

Du côté de la FIF, on argumente que les professionnels ivoiriens sont des stars internationales dont la prise en charge revient cher. « Pour chaque match, les footballeurs doivent venir d’Europe. Les billets d’avion et les primes doivent être à la dimension de leur carrure », explique une source proche du dossier pour justifier le montant exorbitant des factures, et de préciser que c’était une pratique en cours depuis les années de pouvoir de Laurent Gbagbo.

Les Éléphants ont en leur sein le mancunien Yaya Touré (Manchester City), l’un des gros salaires de la Barclay’s league en Angleterre. Un joueur qui prend d’ailleurs un peu plus d’envergure en devenant le nouveau capitaine après l’annonce de la retraite internationale de Didier Drogba.

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :