Accusé par Adeline Blon­dieau, Johnny Hally­day sera jugé en 2015

Johnny Hally­day

Johnny Hally­day

Le rendez-vous est pris

Son auto­bio­gra­phie, Dans mes yeux, écrite par Amanda Sthers, avait traîné Adeline Blon­dieau, celle qui fut par deux fois sa femme, dans la boue. Johnny Hally­day sera jugé en correc­tion­nelle sous peu.

« Adeline était hysté­rique. À la moindre contra­riété, elle balançait des chaises par la fenêtre, raconte Johnny Hally­day dans son auto­bio­gra­phie, écrite par Amanda Sthers. C’est un serpent, elle me cocu­fiait tout le temps. Elle me trom­pait avec tous les petits mecs de Saint-Tropez et jouait les saintes-nitouches. Je nous ai acheté un appar­te­ment, mais quand nous nous sommes sépa­rés et que j’ai voulu le reprendre, elle m’a menacé : “Si tu m’offres pas l’ap­par­te­ment, je vais vendre ma robe de mariée aux enchères et dire à tout le monde que Johnny me laisse crever de faim.” Ça m’a fait peur. »

Outrée par ces attaques, Adeline Blon­dieau avait alors décidé d’at­taquer en référé la maison d’édi­tion. Plon avait alors été condamné à verser un euro de dommages et inté­rêts à la comé­dienne de 43 ans pour « diffa­ma­tion et atteinte à la vie privée ». Bien déci­dée à ne pas s’ar­rê­ter là, elle avait lancé une procé­dure judi­ciaire à l’en­contre de son ex, d’Amanda Sthers et de Plon. Le tribu­nal correc­tion­nel de Paris a annoncé hier que l’af­faire serait jugée le 22 septembre 2015.

En février 2013, Adeline Blon­dieau avait écrit une longue lettre publique à Amanda Sthers, l’au­teure du livre. « Avez-vous mesuré, Madame, en écri­vant, la violence de la descrip­tion que vous vous permet­tez de faire de moi ? Avez-vous réflé­chi au mal qu’ils pouvaient nous faire, à mes enfants, à ma famille et à moi-même ?, se déso­lait-elle. Je crois n’avoir jamais manqué de respect à mon ex-mari, ces histoires-là, à mon goût ne regar­daient que nous. […] A l’inverse du roman, les mémoires ne peuvent se permettre la désin­vol­ture et l’approxi­ma­tion, surtout quand il s’agit de choses aussi graves. » PLus grave encore, dans une inter­view accor­dée au Figaro, Adeline confiait que son fils Aïtor, 15 ans, avait été maltraité à l’école : « Mon fils a été victime de coups, d’in­sultes. Je trouve que c’est tota­le­ment inad­mis­sible. » Face à cette détresse, Adeline n’avait que la voie judi­ciaire.

Voici.fr par Marie Astrid KUNERTH

Lu: 1.141 fois

Publicités

Étiquettes : , ,

Une Réponse to “Accusé par Adeline Blon­dieau, Johnny Hally­day sera jugé en 2015”

  1. Shelley Says:

    This looks like yet another bashing by an ex spouse. Messy?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :