Congo/M.c.r.o.c (Mouvement citoyen pour le respect de l’ordre constitutionnel) : Dzon et Miérassa appellent leurs militants au boycott des élections locales

 

Face, selon lui, aux violations répétées de la Constitution du 20 janvier 2002, le M.c.r.o.c (Mouvement citoyen pour le respect de l’ordre constitutionnel), soucieux de préserver la paix dans le pays, a publié, vendredi 19 septembre 2014, à Brazzaville, une déclaration dans laquelle il dénonce et condamne les multiples violations flagrantes de la Constitution.

Il rappelle au président de la République qu’il a prêté serment de respecter et de défendre la Constitution. C’est pourquoi, les leaders de ce mouvement l’exhortent de retirer le décret n°2014-445 portant convocation du corps électoral pour les élections locales du 28 septembre prochain, car, pour eux, ce décret est illégal, puisqu’il n’a pas été pris dans le respect des normes constitutionnelles. Autrement, ils demandent à leurs militants et sympathisants, de ne pas aller voter, car «ce vote n’aura pour but que de valider un fichier électoral vicié, totalement acquis à la majorité présidentielle», peut-on lire, dans cette déclaration lue par Gilda Rosemonde Moutsara-Gambou, porte-parole de ce mouvement, en présence de Mathias Dzon et Clément Miérassa.
Pour le M.c.r.o.c, le décret qui convoque le corps électoral est un faux. Et pour cause, «il est publié le 25 août 2014, alors qu’à cette période, le président était absent du pays, pour ses vacances». Forts de cet argument, les leaders de ce mouvement ont estimé que ce décret pose problème. «Conformément aux articles 61 de la Constitution du 20 janvier 2002 et 63 de la loi électorale, un décret portant convocation du corps électoral ne peut être pris qu’en conseil des ministres».
Face à cela, ils ont fait savoir que ce décret a donc été pris en violation des articles 50, 61, 69, 81 de la Constitution et 63 de loi électorale qui stipule, dans son premier alinéa, que la convocation du corps électoral pour les élections législatives, locales et sénatoriales est faite par décret en conseil des ministres, un mois au moins avant la date du scrutin».
Par ailleurs, le Mouvement citoyen pour le respect de l’ordre constitutionnel a rappelé que selon l’alinéa 5 de l’article 67 de la loi électorale, «les élections locales sont organisées 20 jours ou 50 jours au plus avant l’expiration du mandat des conseillers locaux».
Selon les leaders de ce mouvement, toutes ces preuves illustrent que tout se passe en dehors du cadre constitutionnel et en flagrante violation des lois et règlements de la République, particulièrement la Constitution du 20 janvier 2002. A ce titre, ils ont dénoncé toutes ces violations et rappelé au président de la République qu’il a prêté le serment de respecter et de défendre la Constitution. C’est pourquoi ils lui demandent de retirer le décret du 25 août 2014 convoquant le corps électoral pour les élections locales du 28 septembre prochain.
Le Mouvement citoyen pour le respect de l’ordre constitutionnel en appelle à la responsabilité collective et invite les citoyens congolais à ne pas aller voter, car, selon lui, «ce vote n’aura pour but que de valider un fichier électoral vicié, totalement acquis à la majorité présidentielle». Par la même occasion, ils demandent à la communauté internationale de soutenir tous les efforts des peuples africains, en général, pour empêcher le changement de constitutions et pour la défense de la démocratie.
Il sied de rappeler que cette déclaration avait été adoptée, le 17 septembre dernier, au cours d’une assemblée générale des membres du Mouvement citoyen pour le respect de l’ordre constitutionnel.

Lasemaineafricaine.net par Cyr Armel YABBAT-NGO

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :