Congo/Archidiocèse de Brazzaville : Démenti de l’abbé Mathieu Bakanina, au président Clément Miérassa

 

Abbé Matthieu Bakanina

Ancien ministre, chrétien engagé à la paroisse Saint-François d’Assises, président du P.s.d.c (Parti social-démocrate congolais), parti situé à l’opposition, Clément Mierassa a posté une information sur sa page Facebook, le mardi 21 octobre 2014, au sujet de l’abbé Mathieu Bakanina, en écrivant que ce dernier «est arrêté depuis ce matin 10h et se trouve présentement à la Maison d’arrêt de Brazzaville».

 

L’abbé Mathieu Bakanina, directeur spirituel au Moyen-séminaire Saint-Jean de Kinsoundi, dans l’archidiocèse de Brazzaville, a contacté la rédaction de La Semaine Africaine, au téléphone, pour opposer un démenti formel et catégorique, à l’information diffusée par l’opposant congolais et qui a plongé nombre de chrétiens, à l’intérieur comme à l’extérieur du pays, dans l’émoi.

L’abbé Mathieu Bakanina déclare qu’il n’a fait l’objet d’aucune interpellation ni arrestation et qu’il n’est pas du tout placé en détention à la Maison d’arrêt de Brazzaville. Rentré de France au mois de septembre dernier, il est tout à fait libre de ses mouvements et se trouve présentement à Pointe-Noire, pour des raisons de deuil familial. Ce démenti sera repris dans l’édition de vendredi prochain de La Semaine Africaine.

La Rédaction de La Semaine Africaine

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :