La vérité du couteau

 

La vérité du couteau qui blesse

Seules les empreintes la connaissent

Le sang qui coule de la victime

Est le produit de son arme

 

Quand le mensonge occulte la vérité

La pensée rit à gorge déployée de sa sincérité

Le cœur bat fort de peur de se faire attraper

Son rythme qui bascule change de vitesse effrénée

 

Chaque parole porte les germes de sa défense

Chaque aveu les couleurs de sa violence

Chaque réticence le mesure de son innocence

Chaque inculpation la trame de sa pénitence

 

Bernard NKOUNKOU

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :