Thomas Vergara dément être un homme violent : Nabilla le frap­pait

Thomas enfermé dans un amour passionnel?...

Thomas enfermé dans un amour passionnel?…

« Je m’en suis pris des coups »

Pour la première fois, Thomas Vergara s’est exprimé sur la rela­tion volca­nique qu’il vit avec Nabilla depuis deux ans. Des disputes, il y en a eu, des violences aussi mais jamais de sa part…

Thomas Vergara n’est pas revenu sur le coup de couteau qu’il a reçu au thorax, dans la nuit du 6 au 7 novembre, et qui aurait pu lui être fatal. Sa version des faits, il la réserve au juge d’instruc­tion qu’il rencon­trera mardi, d’après Metro­news.

Ce soir, dans Sept à Huit, il a accepté de s’expri­mer sur l’histoire d’amour qu’il vit avec Nabilla Benat­tia, soupçon­née de l’avoir poignardé et placée en déten­tion depuis une semaine. Il se dit éprouvé, épuisé par cette rela­tion tumul­tueuse. Au début, c’est une belle romance, c’est un coup de foudre. L’ex-candi­dat de Secret Story est fasciné par le carac­tère de la jeune femme, il explique : « C’est un garçon. J’étais vache­ment attiré par sa façon de ne pas se lais­ser faire. C’est ça qui me plai­sait ».

Ce fort carac­tère, c’est juste­ment ça qui va causer de nombreuses disputes dans le couple. Thomas parle d’une « rela­tion passion­nelle ». Des scènes de violence rythment leur quoti­dien, notam­ment quand ils rentrent à l’hôtel. Mais selon le petit ami de Nabilla, lui n’aurait jamais été violent avec elle.

Thomas veut désor­mais « laver son honneur ». C’est la gorge nouée qu’il évoque les accu­sa­tions de sa petite amie, il dit: « On me fait passer pour le coupa­ble… J’ai le profil parfait. » Et lorsqu’on lui demande clai­re­ment s’il a déjà levé la main sur Nabilla, il répond : « Non. C’est aber­rant, j’ai pas tapé Nabilla… Elle ne m’a jamais rien fait, elle ne m’a jamais trompé ». Pire, ce serait lui la victime des accès de colère de sa compagne, il pour­suit: « Je m’en suis pris des coups. Il y a des photos de moi avec des cocards. Elle a cassé mes lunettes ». Le jeune homme parle aussi de balafres un peu partout sur le corps.

S’il n’a jamais porté plainte, c’est « par amour, pour la proté­ger ». Selon lui, il est le seul à pouvoir l’ai­der. Concer­nant ses accu­sa­tions, Thomas déclare: « Je ne lui en veux pas. Je sais qu’elle a un problème ». Pour lui, c’est juste l’histoire de personnes « qui s’aiment trop ». A leurs risques et périls…

Voici.fr par L. B.

Étiquettes : ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :