Nabilla reste en prison, sa demande de remise en liberté reje­tée, après un tour à l’hôpital

Pas de libération pour Nabilla

Pas de libération pour Nabilla

Retour sous les verrous

Grosse décep­tion pour Nabilla. La justice a rejeté sa demande de remise en liberté. La jeune femme retourne en prison.

La demande de remise en liberté de Nabilla, qui était exami­née ce matin devant la chambre de l’instruc­tion de la Cour d’appel de Versailles, a été reje­tée, selon une source judi­ciaire qui s’est confiée à l’AFP. C’est un échec pour ses avocats, qui se voulaient très confiants ce matin sur les ondes de BFM TV esti­mant que la place de la jeune femme « n’était pas en prison ».

« Nabilla traverse sa déten­tion avec une grande force et ne se plaint jamais, avait confié Me Saint-Palais. Elle pour­rait sortir aujourd’­hui ou dans une date très proche. Si la liberté n’est pas obte­nue aujourd’­hui, elle le sera dans un court terme. » Lors de l’au­dience, « nous avons débattu, a expliqué l’avo­cat à Télé Star. Le procu­reur géné­ral s’est opposé à cette liberté, la Cour va exami­ner les argu­ments de chacun. » Malheu­reu­se­ment pour la star­lette, sa voix n’aura pas été enten­due.

Selon une spécia­liste de la justice citée par i>Télé, Nabilla reste en déten­tion pour sa sécu­rité, pour ne pas être harce­lée par la presse, pour être à la dispo­si­tion de la justice mais aussi pour ne pas rentrer en contact avec Thomas.

Il semble­rait d’ailleurs que l’au­di­tion de Thomas Vergara mardi soir ait pesé lourd dans la déci­sion du juge d’ins­truc­tion de garder Nabilla sous les verrous. L’avo­cat de Thomas avait en effet indiqué que c’était bien la jeune femme qui avait porté à son compa­gnon des coups de couteau et que toutes les autres versions appor­tées par la star­lette étaient « fantai­sistes ». « Thomas Vergara n’a jamais tenu le couteau qui l’a blessé », a-t-il affirmé.

Me Fradet avait égale­ment balayé les accu­sa­tions de violences portées contre son client par Nabilla pour justi­fier un cas de légi­time défense. « Il n’y a jamais eu de coups de la part de Thomas […] Il n’y a pas dans le dossier de traces de violence de Thomas Vergara », a-t-il martelé.

Un tour de contrôle médical

Pourquoi Nabilla a-t-elle été admise dans un hôpi­tal proche de la maison d’ar­rêt pour femmes de Versailles ? Son avocat assure qu’il ne s’agis­sait que d’un examen de routine.

Ce matin, Me Chris­tian Saint-Palais, l’avo­cat de Nabilla qui venait plai­der la remise en liberté, confiait à Non Stop People que sa cliente avait « compris qu’elle devait s’adap­ter à cette logique judi­ciaire » : « Elle s’y adapte avec beau­coup de force et de courage, avait-il déclaré. Elle est là, debout, prête à se battre. Elle est en forme. » On appre­nait pour­tant, quelques heures plus tard, que Nabilla avait été admise dans un hôpi­tal proche de la maison d’ar­rêt pour femmes de Versailles.

Rien de grave ? Oui, assure son avocat, car il ne s’agis­sait que d’un examen de routine. « Comme tout détenu, Nabilla a subi un examen pulmo­naire qui est obli­ga­toire, a révélé Me Saint-Palais à Metro­news. Cette histoire de surdose médi­ca­men­teuse [une rumeur qui a circulé, ndlr], c’est de l’af­fa­bu­la­tion. C’est tota­le­ment faux. »

Pour un repré­sen­tant du premier syndi­cat de l’ad­mi­nis­tra­tion péni­ten­tiaire, joint par nos confrères, il s’agit bien de la procé­dure clas­sique. « Quand une personne est placée en déten­tion, elle voit un psycho­logue et subit effec­ti­ve­ment un examen pulmo­naire, a-t-il précisé sous réserve d’ano­ny­mat. C’est le circuit habi­tuel. » Alors même qu’elle est placée en déten­tion depuis le 9 novembre, « ce délai n’a rien de bizarre », a-t-il ajouté.

Nabilla, mise en examen pour tenta­tive d’ho­mi­cide, retourne donc dans sa cellule – malgré un tour à l’hôpital – au sein de la maison d’ar­rêt pour femmes de Versailles où elle est pour le moment toujours isolée des autres déte­nues, pour sa sécu­rité. Prochaine étape : la confron­ta­tion, entre les deux ex-amou­reux, qui s’an­nonce parti­cu­liè­re­ment tendue.

Voici.fr par Perrine Stenger

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :