Madagascar : démission du gouvernement « Kolo »

Le président malgache Hery Rajaonarimampianina.
Le président malgache Hery Rajaonarimampianina. © AFP

La présidence malgache a annoncé le 12 janvier la démission de l’ensemble du gouvernement dirigé depuis avril 2014 par Roger Kolo.

Le président Hery Rajaonarimampianina a signé lundi12 janvier, un décret prenant acte de cette démission et donnant ordre aux ministres sortant d’expédier les affaires courantes. La présidence est restée silencieuse sur les motifs de cette démission, pourtant anticipée par la presse locale qui relayait des rumeurs ces dernières semaines.

Roger Kolo, médecin radiologue de 71 ans, avait été nommé Premier ministre en avril 2014 après cinq mois de tractations à la suite de l’élection du président Hery Rajaonarimampianina en janvier de la même année. Ce dernier ne souhaitait pas choisir comme chef du gouvernement, une personnalité imposée par l’ex homme fort du pays Andry Rajoelina.

Problèmes d’approvisionnement en énergie

Parmi les raisons évoquées par la presse malgache, la mauvaise gestion de l’approvisionnement en électricité qui a entraîné des délestages récurrents sur la Grande Ile. Deux personnes ont trouvé la mort en décembre après des manifestations contre les délestages à Tamatave (Est). Le limogeage du ministre de l’Énergie, Richard Fihenena, n’a rien changé à la situation. Mais, selon les observateurs, la crise liée à l’énergie ne peut suffire à elle seule à expliquer une démission en bloc d’un gouvernement nommé il y a moins d’un an.

Suites du dialogue national

Le président Hery Rajaonarimampianina a rencontré il y a quelques jours les anciens présidents malgaches Albert Zafy, Didier Ratsiraka, Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina dans un hôtel proche de l’aéroport d’Ivato, au nord-ouest d’Antananarivo. Cette rencontre, deuxième du genre, est une initiative des Églises du pays en vue de relancer la réconciliation nationale.

Hery Rajaonarimampianina qui n’a pas de majorité parlementaire, pourrait décider de nommer un gouvernement d’union nationale, incluant toutes les tendances de la vie politique de la Grande Ile.

La nomination du gouvernement Kolo en avril 2014 marquait un retour à l’ordre constitutionnel total après cinq années de transition. Le nouveau gouvernement pourrait marquer, s’il parvenait à incarner une union nationale, le retour à la stabilité politique à Madagascar.

Jeuneafrique.com avec AFP

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :