A l’occasion de la Journée internationale de la Femme, célébrée ce 8 mars

 

Femme,

Âme éternelle de ma vie

Cœur attachant de mon paradis

Dans le sommeil tu as été mon Ève

Depuis l’Éden quand dans le rêve

Je t’ai vue splendide à côté de moi

Dans la nature immense sans toit

Ta beauté incontestable de la genèse

Conserve la marque généreuse

De tes sentiments d’affection

Quand sur le chemin de la vie

Tu m’accordes toute ton attention

Évitant de tomber dans la jalousie

Qui empoisonne notre existence

Pour savourer notre jouissance.

 

Femme,

Meilleure création divine

Diva sensuelle des origines

Malheureux serais-je dans la solitude

Si la providence dans sa béatitude

M’avait détourné son regard miséricordieux

Je serais devenu un être malheureux

Après toutes ces créatures déjà en couples

Soumises à la loi de la reproduction vitale

La terre ne serait pas peuplée de ton genre

Tu n’aurais jamais connu l’enfant avec son sourire.

 

Femme,

Tu es la flamme rayonnante du monde

Rose épanouie du jardin dont le parfum

Arrose le destin de l’humanité sans fin

Avec les enfants qui tournent à la ronde.

 

Femme,

En cette belle journée internationale de la femme

Tu restes la femme car sans l’âme de la femme

L’humanité serait inexistante sans son âme

Perdue dans les ténèbres sans sa flamme.

 

Bernard NKOUNKOU

 

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :