PHOTO Sophie Davant et Pierre Sled réunis, ils présentent leurs enfants à la télé

Réunion de famille

Réunion de famille

Ce week-end dans Vive­ment Dimanche, Michel Drucker rece­vait Sophie Davant sur son canapé rouge. L’ani­ma­trice y a présenté ses enfants, Valen­tine et Nico­las, venus sur le plateau avec leur père, Pierre Sled.

En pleine promo­tion de son livreCe que j’ai appris de moi – Jour­nal d’une quinqua, Sophie Davant était ce dimanche sur France 2 pour passer la jour­née avec Michel Drucker. Pour occa­sion, l’ani­ma­teur avait égale­ment invité son ex-mari, Pierre Sled. Si la rupture a été très diffi­cile à vivre dans un premier temps, les rapports entre l’ani­ma­trice et son ex-mari sont excel­lents aujourd’­hui : « C’est une autre forme d’amour, avait-elle expliqué à Gala l’été dernier. Notre lien est indes­truc­tible. » C’est donc avec joie qu’elle les a accueilli, lui et leurs enfants, Nico­las et Valen­tine, dans Vive­ment Dimanche ce week-end.

Sur le canapé rouge de Michel Drucker, ses derniers sont reve­nus sur leur enfance marquée par le travail si parti­cu­lier de leur mère : « On a toujours eu l’ha­bi­tude de la voir à la télé. Quand on était petits, on nous a élevés avec ça, a confié Valen­tine. Notre baby-sitter nous disait “Regar­dez qui c’est à la télé ! C’est maman !” Du coup, on n’a jamais trouvé ça extra­or­di­naire. Pour nous, c’est devenu banal de la voir tous les jours dans un petit écran. » Aujourd’­hui âgée de 19 ans, cette étudiante en droit et sciences poli­tiques a hérité de l’ai­sance de sa mère. L’an­cienne anorexique, deve­nue une jolie jeune femme, ambi­tionne de suivre ses pas et de se lancer dans le jour­na­lisme.

Plus discret, « moins à l’aise » que sa sœur, Nico­las est lui aussi attiré par les médias et le cinéma. Etudiant en droit de 21 ans, il ne sait pas encore exac­te­ment ce qu’il veut faire, mais une chose est sûre, il le fera en coulisses. Un peu plus nerveux que ses célèbres parents et sa sœur sur le plateau de Vive­ment Dimanche, il ne se sent pas telle­ment attiré vers la lumière et préfère rester derrière les camé­ras. Mais ce week-end, pour sa mère, il a fait une excep­tion.

Voici.fr par Mathias Alcaraz

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :