Congo/Faits divers: Scène cocasse de malade mental et de crépitement d’armes à Brazzaville

Un malade mental tente de s’emparer de la moto d’un policier

C’est une scène cocasse, qui s’est passée l’après-midi du mardi 31 mars 2015, sur l’avenue de l’O.u.a, vers le marché Total, à Bacongo, dans le deuxième arrondissement de Brazzaville.

Un agent de la circulation routière a pris en chasse un taximan ayant commis une infraction, semble-t-il. Quand il a réussi à le coincer à un endroit, l’agent est descendu, mais a oublié d’enlever les clés de la moto.

Pendant qu’il s’entretenait avec le chauffeur du taxi, le malade mental est monté sur sa moto et a tenté de l’allumer, provoquant l’hilarité des passants et de l’agent en question. Il faut le faire!

Crépitement d’armes légères de guerre à Kinsoundi

Kinsoundi, un quartier de Makélékélé, le premier arrondissement de Brazzaville, était en relief, mardi 31 mars 2015, vers 13h.

Des crépitements d’armes légères étaient entendus dans le périmètre de l’ex-ferme Nzoko, alors que les gens vaquaient paisiblement à leurs occupations. Ce qui a provoqué quelque débandade.

Renseignements pris:  des  gendarmes étaient en train de poursuivre cinq malfrats, vêtus de l’uniforme militaire, roulant dans  un taxi. Ces derniers auraient braqué un domicile, de l’autre côté de la rivière Djoué, emportant de l’argent et des appareils électroménagers. Ils ont embarqué, ensuite, dans une pirogue, pour gagner la rive de Kinsoundi.

D’après un témoin, les gendarmes ont été alertés par le neveu du propriétaire du domicile visité. Après avoir repéré le taxi emprunté par les malfrats, ils l’ont pris en chasse, en tirant des coups de feu en l’air.

Rattrapés,  quatre malfrats ont réussi à prendre la fuite, mais le cinquième, portant les galons de sergent-chef, a été appréhendé. L’infortuné a été conduit au poste de gendarmerie de Kinsoundi, avant d’être transféré au commandement de la gendarmerie nationale, en face du Lycée Pierre Savorgnan De Brazza, à Bacongo, le deuxième arrondissement de la ville-capitale.

Ouf! Malgré tout, les habitants de Kinsoundi ont eu des sueurs froides.

La semaineafricaine.net

Étiquettes : , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :