Sous le feuillage de ton corps

Sous le feuillage de ton corps verdoyant

Je déguste tes fruits au parfum flamboyant

A la succulence enivrante et tonifiante

Au bord de tes douces lèvres stimulantes

 

Quand tes bras me cadenassent sur le dos

Avec le crochet de tes jambes sur ma peau

Dans l’agitation gesticulante de tes talons

Je brûle du feu jaculatoire de tes crépitements

 

Au moindre soupir qui enchante les arbres

Tu me murmures de doux mots sans palabres

Quand sur le saule pleureur le martin pêcheur

Laisse tomber sur nos corps des gouttes de fraîcheur

Bernard NKOUNKOU

Étiquettes : , , , ,

2 Réponses to “Sous le feuillage de ton corps”

  1. Gyslaine L. Says:

    de biens belles images dans ce poème. J’aime beaucoup

  2. Bouesso Says:

    Merci, Gys! Bonne soirée!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :