Des milliers de personnes à Hong Kong en mémoire de Tiananmen

Des milliers de personnes commençaient jeudi soir à affluer dans un parc du centre de Hong Kong. Elles vont commémorer la répression du printemps de Pékin en 1989 sur la place Tiananmen, et réclamer une véritable démocratie dans l’ancienne colonie britannique.

On attendait des dizaines de milliers de personnes à cette manifestation, traditionnelle pour les Hongkongais le 4 juin depuis 15 ans. Elle revêt cette année une signification particulière dans un contexte de tensions entre prodémocrates et l’exécutif local, soutenu par la Chine.

« C’est une lutte permanente pour la justice », lançait avant le début du rassemblement Richard Tsoi, de l’Alliance au soutien des mouvements démocratiques et patriotiques en Chine, organisatrice de la manifestation.

Les organisateurs des commémorations attendent 150’000 personnes pour cette veillée aux chandelles dans le parc Victoria. Des foules se rassemblaient également sur des terrains de sport pour écouter chansons et discours.

Ne pas oublier
Ce rassemblement annuel constitue la principale commémoration en Chine de l’écrasement du printemps de Pékin dont la mémoire est officiellement proscrite par les autorités communistes. « Il est important que les Hongkongais n’oublient pas », dit Richard Tsoi.

Dans la nuit du 3 au 4 juin 1989, après 7 semaines de mobilisation des manifestants qui exigeaient des réformes démocratiques dans la Chine du parti unique, des dizaines de milliers de soldats appuyés par des centaines de blindés avaient donné l’assaut en ouvrant le feu sur la foule jusqu’à parvenir à la place Tiananmen. Aucun bilan définitif officiel n’a été fourni. Mais des sources indépendantes font état de plusieurs centaines et jusqu’à plus d’un millier de morts à Pékin, sans compter le reste de la Chine.

Appel des Etats-Unis
Le département d’Etat américain a appelé le gouvernement chinois à donner enfin des gages de transparence sur cette tragédie.

Vingt-six ans après la « répression violente des manifestations pacifiques » de la place Tiananmen, « les Etats-Unis continuent de demander un décompte officiel des victimes et la libération des détenus condamnés dans le cadre des événements de Tiananmen », indique un communiqué. La diplomatie américaine adjure par ailleurs Pékin de mettre « fin au harcèlement et aux arrestations des personnes qui commémorent » le 4 juin.

Projet de réforme
Des groupes de soutien au Parti communiste chinois (PCC) devaient aussi battre le pavé de leur côté ce jeudi.

Le Legislative Council (LegCo), parlement de Hong Kong, doit en effet examiner le 17 juin un projet de réforme prévoyant de faire voter pour la première fois tous les Hongkongais majeurs à l’élection, en 2017, du chef de l’exécutif de ce territoire autonome chinois. Cette réforme est toutefois assortie d’une clause limitant à deux ou trois le nombre de candidats, lesquels devront en outre avoir reçu l’aval d’un comité loyal au PCC.

Romandie.com

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :