La reine visée par un attentat de l’Etat islamique

Le scénario dévoilé dimanche par la presse britannique a tout d'un James Bond. Mais pas sûr que Daniel Craig tout seul arrive à sauver la reine, comme lors des JO en 2012.
© (Photo: AFP)
Le scénario dévoilé dimanche par la presse britannique a tout d’un James Bond. Mais pas sûr que Daniel Craig tout seul arrive à sauver la reine, comme lors des JO en 2012.
C’est une course contre la montre qui est engagée en Grande-Bretagne. Les services secrets britanniques et la police tentent de déjouer un attentat programmé samedi prochain au cœur de Londres. Cible des terroristes: la reine Elizabeth II.

La reine doit en effet participer aux manifestations de commémoration du 70e anniversaire de la victoire des Alliés contre le Japon, victoire qui marque la fin de la Seconde Guerre mondiale. Des milliers de personnes sont attendues pour assister à l’événement auquel doit également prendre part le premier ministre David Cameron ainsi qu’un millier de vétérans.

Comme pour l’attentat de Boston

Selon la presse anglaise, notamment le Mail on Sundayet l’Express, le groupe Etat islamique serait derrière ce projet qu’il orchestrerait depuis la Syrie. Une ou plusieurs bombes seraient posées, semblable à celle utilisée lors de l’attentat du marathon de Boston en 2013 qui avait fait 3 morts et 260 blessés. L’attaque aurait lieu dans les rues autour de Whitehall et de l’Abbaye de Westminster. La police craindrait un «carnage».

Les services secrets ont du coup renforcé leurs systèmes de sécurité autour de la reine et de la famille royale. Ils craindraient en effet que le prince Charles, qui doit assister à un autre événement commémoratif sur le même thème ce jour-là mais dans un autre endroit de la capitale, soit également visé. Buckingham n’a pas souhaité commenté.

Néanmoins, rapporte le Guardian, la police londonienne a encouragé les Britanniques a assister à aux festivités .« Nous tenons à rassurer le public et dire que nous revoyons constamment nos plans pour assurer la sécurité lors de ce genre de manifestations publiques en tenant compte des menaces. Nous encourageons les gens à participer tout à fait normalement», a indiqué un porte-parole.

L’EI projetterait de poser une bombe comme dans les attentats de Boston lors d’une cérémonie sur la Seconde Guerre mondiale samedi à laquelle doit participer Elizabeth II.

24 heures par Christine TalosIl

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :