La maladie têtue

 

 

Forte seras-tu?

Dans ma maladie têtue

Enfoncé comme un clou

Qui me ronge même debout

À coups de marteau de la pénitence

Comme un supplicié sans résistance

Cloué au pilori de mon lit

Dans cet hôpital comme une souris

Fini et soumis aux expériences

Des chercheurs de la science

Peu à peu, la maladie comédie musicale

M’oblige à terminer mon spectacle

Après un concert enflammé et joyeux

D’où l’on sort le sourire jusqu’ aux yeux

Bernard NKOUNKOU

Étiquettes : , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :