Autriche : des citoyens veulent chercher les migrants bloqués en Hongrie

Vienne – Quelque 2.000 personnes avaient souscrit vendredi matin sur le réseau social Facebook à une initiative citoyenne proposant de former un convoi de voitures particulières pour chercher, à partir de dimanche, des milliers de migrants bloqués en Hongrie.

Les temps des appels à l’Union européenne et aux responsables politiques est révolu, nous devons désormais agir, soulignent les animateurs de la page Convoi Budapest-Vienne, qui comptait 2.000 participants virtuels vendredi matin.

Un premier convoi doit partir dimanche matin de Vienne pour conduire autant de réfugiés que possible de Budapest à Vienne et de là, si possible, en Allemagne.

Les organisateurs précisent réagir à la décision des autorités hongroises de suspendre cette semaine les liaisons ferroviaires à destination de l’Europe de l’Ouest, y compris pour les migrants disposant de billets valables.

Quatre militants autrichiens soupçonnés d’avoir voulu conduire des migrants en Autriche ont par ailleurs été interpellés vendredi à Budapest, un délit passible de 5 ans de prison en Hongrie.

A la suite d’une intervention de son homologue autrichien, Sebastian Kurz, le chef de la diplomatie hongroise, Peter Szijjarto, a assuré que ces militants seraient relâchés sans délai.

Ces personnes vont être relâchées. Nous nous trouvons dans une situation très difficile, nous n’avons pas besoin que des gens viennent s’amuser à envenimer la situation, a-t-il déclaré depuis Bruxelles.

Le ministère autrichien de l’Intérieur avait pour sa part rappelé jeudi que l’aide gratuite à l’immigration illégale constituait une infraction passible au maximum de 5.000 euros d’amende dans ce pays.

L’initiative Convoi Budapest-Vienne, qui cite en exemple le précédent d’un train de migrants affrété la semaine dernière par la compagnie nationale autrichienne de chemins de fer ÖBB, assure prévoir une assistance juridique pour les participants.

Plusieurs milliers de migrants souhaitant rejoindre les pays riches d’Europe de l’Ouest, à commencer par l’Allemagne, restaient bloqués vendredi matin dans des gares de Hongrie, notamment à Budapest-Keleti. Certains ont entrepris à la mi-journée de rejoindre à pied la frontière autrichienne.

Romandie.com (©AFP / 04 septembre 2015 14h29)

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :