Un Irakien abattu après avoir attaqué une policière à Berlin au couteau

Berlin – Un Irakien de 41 ans, suspecté d’islamisme, a été tué par balles par la police à Berlin après avoir grièvement blessé une policière avec un couteau jeudi, a indiqué le parquet allemand, précisant que l’homme avait déjà été condamné pour un projet d’attentat.

L’homme identifié comme Rafik Youssef avait été condamné à huit ans de prison en Allemagne pour avoir projeté un attentat contre le Premier ministre irakien de l’époque Iyad Allaoui lors d’une visite en Allemagne en 2004, selon un porte-parole du parquet interrogé par l’AFP.

Selon l’agence allemande DPA, le procureur Dirk Feuerberg a jugé prématuré de parler d’un acte terroriste et d’un crime prémédité. Son domicile doit encore faire l’objet d’une perquisition.

L’assaillant tué a été identifié. Il s’agit d’un criminel condamné qui était en liberté conditionnelle, a indiqué la police berlinoise sur son compte twitter.

Il avait été condamné pour son appartenance à une organisation terroriste et sa participation à un complot pour assassiner le Premier ministre irakien, poursuit la police.

Jeudi matin, le suspect avait enlevé le bracelet électronique qu’il devait porter depuis sa libération à une date indéterminée, selon DPA.

La police a été appelée à intervenir jeudi dans la matinée dans le quartier de Spandau où un homme menaçait des passants avec un couteau, selon le journal berlinois Berliner Morgenpost. Lorsque les agents sont arrivés, le suspect s’est jeté sur eux, blessant la fonctionnaire.

Un collègue de la victime a ouvert le feu sur Rafik Youssef, selon la police berlinoise. L’homme est mort malgré des tentatives pour le réanimer, a rapporté DPA.

L’état de notre collègue est stable. Elle est toujours en soins intensifs, a dit la police berlinoise.

Le 15 juillet 2008, Rafik Mohammed Youssef avait été condamné, ainsi que deux autres hommes, pour avoir planifié l’assassinat de M. Allaoui, à l’issue de deux ans de procès. Il avait écopé de huit ans de prison.

Le principal accusé Abdoulaziz Rashid et ses deux complices, Mazen Ali Hussein et Rafik Mohamed Youssef, avaient aussi été reconnus coupables d’appartenance à une organisation terroriste étrangère, le groupe sunnite Ansar al-islam lié à Al-Qaïda créé en 2001 au Kurdistan irakien.

La juge Christine Rebsam-Bender avait alors évoqué la personnalité difficile de Rafik qui s’emportait très vite. Il s’était aussi dit très, très fier, lors de l’énoncé du verdict.

Romandie.com avec(©AFP / 17 septembre 2015 18h59)

Étiquettes : , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :