Le dernier regard d’adieu

 

Dans mon voyage d’adieu

Ton regard sans mes yeux

Annonce l’ultime séparation

De cette belle vie d’union

 

Dans la lourdeur inconsolable du deuil

Quand debout, tu te tiens sur le seuil

Au bord du trou béant du tombeau

Ma peau est une expression sans mots

 

Comme une lampe à la lumière éteinte

Le chagrin de ta belle langue vacillante

Sombre à l’ombre des tristes ténèbres

Au royaume des allongés sans timbre

 

Bernard NKOUNKOU

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :