RDC : 13 morts dans l’attaque d’un convoi transportant la solde de fonctionnaires

Kinshasa – Treize personnes ont été tuées dans l’est de la République démocratique du Congo dans l’attaque d’un convoi transportant environ 40.000 dollars destinés à régler la solde de fonctionnaires, a déclaré lundi le ministre l’Économie congolais Modeste Bahati.

L’attaque a eu lieu dimanche après-midi dans le district d’Uvira, dans la province du Sud-Kivu. Selon la Trust Merchant Bank (TMB), chargée de convoyer les fonds, et une source militaire, 11 soldats escortant le convoi et deux civils ont été tués.

Le convoi a été attaqué vers la fin de sa tournée, alors qu’il montait vers Lemera, sur les Moyens Plateaux, après être passé par Uvira, au bord du lac Tanganyika et Sange, dans la plaine de la Ruzizi, zone instable livrée périodiquement à la violence de groupes armés de bandes criminelles organisées ou de troubles intercommunautaires.

Deux militaires et quatre civils ont été grièvement blessés, a déclaré à l’AFP un officier des Forces armées de la RDC (FARDC) sous couvert d’anonymat.

Dans un communiqué publié lundi après-midi, la TMB indique que ses quatre collaborateurs à bord du convoi ont survécu, ce qu’a confirmé l’officier, soulignant que tous étaient sortis indemnes.

La RDC, pays-continent au coeur de l’Afrique, est une des nations les moins développées au monde. Moins de 5% de la population dispose d’un compte en banque.

Le transfert de fonds via les téléphones portables commence à se développer mais il est généralement de coutume de se déplacer avec de fortes sommes d’argent pour effectuer des transactions, payer des factures ou régler des salaires.

Pour éviter les détournements qui privaient les fonctionnaires d’une bonne partie de leur paie, le gouvernement congolais a lancé en 2011 une opération de bancarisation de la paie de ses agents (près de 900.000 personnes) en coopération avec les principales banques et les opérateurs téléphoniques.

Les banques ont été chargées d’ouvrir des comptes pour les fonctionnaires, mais l’opération n’est pas encore terminée à l’échelle du pays. Commencée à Kinshasa, elle s’est étendue aux chefs-lieux de province et de districts, mais au-delà, faute d’infrastructures, il est souvent difficile de trouver une banque.

Ainsi, s’il existe bien une agence TMB à Uvira, il n’y en a ni à Sange, ni à Lemera, où la TMB doit acheminer elle-même les fonds jusqu’à leurs destinataires. Dans bien d’autres coins reculés du pays, c’est l’ONG catholique Caritas Congo qui est chargée, par contrat avec l’Etat, de la distribution de la paie des fonctionnaires.

Selon M. Bahati, qui s’exprimait sur la télévision publique, le convoi de la TMB transportait environ 36 millions de francs congolais, soit quelque 40.000 dollars, destinés à payer des enseignants. Après l’attaque, près de 6 millions de francs congolais ont été retrouvés et remis à la TMB, a précisé l’officier des FARDC.

La TMB a qualifié l’attaque du convoi d’acte de barbarie et d’événement tragique et sans précédent de cette ampleur dans le secteur bancaire en général et particulièrement dans le contexte de la paie des fonctionnaires.

Romandie.com avec(©AFP / 28 septembre 2015 19h12)

Étiquettes : , , , ,

Une Réponse to “RDC : 13 morts dans l’attaque d’un convoi transportant la solde de fonctionnaires”

  1. Bouesso Says:

    Déplorable…et pitoyable

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :