Le Goncourt à Mathias Enard pour « Boussole »

Le prix Goncourt a été attribué à Mathias Enard pour « Boussole », œuvre consacrée aux échanges incessants entre l’Orient et l’Occident, a annoncé le jury mardi. Le prix Renaudot est pour sa part revenu à Delphine de Vigan pour « D’après une histoire vraie ».

Les autres finalistes du Goncourt étaient l’écrivain franco-tunisien Hédi Kaddour pour son roman « Les prépondérants », Tobie Nathan pour « Ce pays qui te ressemble », et Nathalie Azoulai, seule femme du groupe, avec « Titus n’aimait pas Bérénice ».

Le grand absent de la sélection était l’Algérien Boualem Sansal, auteur de « 2084 » (Gallimard), livre dévoilant un monde livré à un Etat religieux fanatique, éliminé au dernier tour et dont Bernard Pivot avait fait son favori. « Il lui a manqué une voix » pour être retenu dans la sélection finale, a-t-il expliqué.

Boualem Sansal a cependant reçu jeudi le grand prix du roman de l’Académie française, ex-aequo avec Hédi Kaddour.

Comme chaque année, le nom du vainqueur a été dévoilé à la mi-journée au restaurant Drouant, au cœur de la capitale française.

Romandie.com

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :