Grande-Bretagne: Des élèves envoient des messages à caractère sexuel dès 7 ans

De professeurs britanniques rapportent que certains de leurs élèves, parfois âgés de sept ans, s’envoient ou partagent sur les réseaux sociaux des messages ou clichés à caractère sexuel. Les écoliers utilisent aussi les réseaux sociaux pour insulter les enseignants.

Selon une enquête réalisée par le syndicat enseignant NASUWT auprès de 1300 professeurs et publiée vendredi, 63% des sondés disent avoir dans leur classe des élèves âgés de 14 ans qui utilisent les réseaux sociaux pour envoyer des messages ou photographies à caractère sexuel. Et 45% d’entre eux font état d’enfants de 13 ans s’adonnant à ces activités.

Un petit nombre, non précisé, de professeurs rapportent que certains de leurs élèves plus jeunes – âgés de sept, huit ou neuf ans – sont également concernés. Un quart des 1300 professeurs évoquent pour leur part des enfants de 11 ans.

Plus de la moitié du panel affirme que certains enfants utilisent les réseaux sociaux pour envoyer des messages sexistes ou insultant à d’autres élèves. Le même nombre rapporte l’envoi de messages racistes.

Professeur présenté comme pédophile
Ce sondage révèle également que la moitié des professeurs interrogés ont découvert des commentaires négatifs ou insultant à son encontre, incluant de fausses accusations, postés par des élèves sur les réseaux sociaux.

Parmi les cas rapportés, certains se sont découverts grimés en « Djihadi John », le bourreau de l’Etat islamique (EI), ou présentés en pédophile ou mari violent.

« Sur les trois années où le NASUWT a effectué ce sondage, la situation s’est détériorée », a déclaré le secrétaire général du syndicat.

« Les abus sur Internet ont un effet dévastateur sur la vie des professeurs et des élèves et, pourtant, aucune action sérieuse n’est prise par le gouvernement pour s’assurer que les écoles réagissent à ces abus de manière adéquate », a-t-il regretté.

Il a également jugé « inacceptable » la quantité d’insultes, de menaces ou de commentaires désobligeants, proférés sur Internet par des parents d’élèves à l’encontre des professeurs.

Romandie.com

Étiquettes : , ,

4 Réponses to “Grande-Bretagne: Des élèves envoient des messages à caractère sexuel dès 7 ans”

  1. La revue de Claire Says:

    Oui malheureusement

  2. Bouesso Says:

    Ça devient un casse-tête désagréable: l’éducation tout comme la pédagogie y prennent un bon coup.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :