Cuba: départ du cardinal Ortega, artisan du rapprochement avec les Etats-Unis

La Havane – Le chef de l’Eglise catholique cubaine, le cardinal Jaime Ortega, acteur important du rapprochement historique avec les Etats-Unis et artisan d’un dialogue renouvelé entre l’Eglise et les autorités cubaines, sera bientôt remplacé, a annoncé le Vatican mardi.

Le pape François a accepté la démission que l’archevêque de La Havane avait présenté voici quatre ans peu après avoir fêté ses 75 ans, comme l’exige le droit canonique, a annoncé le Saint Siège dans un communiqué reçu par l’AFP à La Havane.

A bientôt 80 ans, le cardinal cubain a passé 35 années à la tête de l’archevêché de la capitale cubaine.

Considéré comme un homme de consensus, le cardinal Ortega a mené en 2010 auprès de Raul Castro – qui a succédé à son frère Fidel en 2006 – une médiation qui a débouché sur la libération de quelque 130 dissidents, inaugurant une nouvelle relation entre l’Eglise et l’Etat cubain après des années de défiance et de tensions.

Seule institution non officielle reconnue à Cuba, l’Eglise catholique constitue aujourd’hui l’unique interlocuteur politique des autorités, ce qui lui a parfois valu des critiques de l’opposition illégale.

Le cardinal fut aussi le messager du pape François au cours des 18 mois de négociations secrètes qui ont mené à l’annonce inattendue d’un rapprochement entre Cuba et les Etats-Unis en décembre 2014. Cette annonce fut accompagnée par un échange de prisonniers entre les anciens ennemis de la guerre froide.

Evêque en 1978, Mgr Ortega avait été nommé archevêque de La Havane par Jean-Paul II en 1981, puis créé cardinal en 1994.

Il a organisé trois visites papales sur l’île : Jean Paul II en 1998, Benoit XVI en 2012 et François en 2015, et il avait également reçu la visite du président américain Barack Obama lors de sa visite historique sur l’île le mois dernier.

Le pape argentin a désigné pour le remplacer Mgr Juan de la Caridad Garcia Rodriguez, 67 ans, auparavant archevêque de Camagüey (Centre) depuis 2002.

Réputé discret, celui-ci devrait poursuivre l’oeuvre de son prédécesseur, qui confiait dans une interview l’année dernière que selon son ami Jorge Bergoglio, futur pape François, l’Eglise ne peut être simple spectatrice.

La date de la prise de fonctions du nouveau chef de l’Eglise cubaine sera annoncée ultérieurement, a annoncé l’archevêché dans un communiqué.

Roamandie.com avec(©AFP / 26 avril 2016 21h34)

Étiquettes : , , ,

Une Réponse to “Cuba: départ du cardinal Ortega, artisan du rapprochement avec les Etats-Unis”

  1. Bouesso Says:

    Bonne retraite après tant d’années d’épiscopat et de pastoral!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :