Bagdad sous haute sécurité après l’occupation du Parlement

La capitale irakienne restait sous haute sécurité après que des milliers de manifestants ont envahi samedi le Parlement pour protester contre l’incapacité de la classe politique à former un nouveau gouvernement. L’UE a mis en garde contre une déstabilisation du pays.

Criant, chantant et brandissant des drapeaux irakiens, les protestataires ont occupé pendant plusieurs heures samedi après-midi le Parlement situé dans la Zone verte, le quartier ultra-sécurisé de Bagdad où se trouvent les principales institutions de l’Etat.

Ces partisans de l’influent chef chiite Moqtada Sadr ont envahi le Parlement, certains saccageant du mobilier, a constaté un journaliste de l’AFP. « C’est nous qui dirigeons ce pays à présent! Le temps de la corruption est révolu », a lancé un manifestant.

Les forces de sécurité étaient présentes mais ne sont pas intervenues. Des mesures ont été immédiatement prises par le gouvernement pour renforcer la sécurité autour de la Zone verte, où se trouvent également les bureaux du Premier ministre et des ambassades.

De leur côté, les manifestants ont placé des barbelés sur une route menant à l’une des sorties du quartier, empêchant certains parlementaires de s’enfuir.

Sit-in
Les manifestants ont décidé d’envahir la Zone verte après avoir appris que les députés avaient de nouveau échoué à approuver la formation d’un gouvernement de technocrates proposé par le Premier ministre.

Les postes clés au gouvernement sont depuis des années partagés sur la base de quotas politiques et sectaires, une pratique avec laquelle les manifestants veulent en finir.

Les manifestants ont occupé le Parlement pendant six heures avant de quitter le bâtiment à l’appel de membres de la milice de Moqtada Sadr et d’entamer un sit-in sur la place Ihtifalate dans la Zone verte, a constaté un photographe de l’AFP.

Situation « sous contrôle »
Le Premier ministre Haider al-Abadi a affirmé dans un communiqué que la situation à Bagdad était « sous contrôle ».

Cette montée des tensions intervient alors que la capitale irakienne était déjà placée en alerte ce week-end en raison des craintes d’attentats à l’occasion d’un important pèlerinage chiite. Une attaque revendiquée par l’organisation djihadiste sunnite Etat islamique (EI) a d’ailleurs provoqué samedi dans la matinée samedi la mort d’au moins 23 personnes, dont des pèlerins, selon des responsables irakiens.

Romandie.com

Étiquettes : , , , ,

3 Réponses to “Bagdad sous haute sécurité après l’occupation du Parlement”

  1. La revue de Claire Says:

    Il faut espérer que cela dure

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :