Tchad: La plainte du député Ngarlejy Yorongar déposée à Paris en très bonne voie

Le dernier séjour d’un mois, en Europe, du député fédéraliste tchadien, Ngarlejy Yorongar, n’aura pas été consacré, uniquement, à rencontrer ses amis et connaissances et à se faire examiner par ses médecins. Cette fois-ci, il a beaucoup consulté avant de porter plainte contre le général tchadien, Ismaël Mahamat Chaïbo. Tortionnaire attitré du régime, Ismaël Mahamat Chaïbo était le directeur de la sinistre DDS (Direction de la documentation et de la sécurité), la police politique du régime d’Idriss Déby Itno (notre photo montrant le couple présidentiel tchadien, Hinda et Idriss Déby Itno en train d’accueillir, le 27 février 2008, à N’Djamena, le couple français, Carla et Nicolas Sarkozy, au moment où Ngarlejy Yorongar gisait encore dans un cachot du régime). Le député Yorongar accuse, précisément, le général Chaïbo de l’avoir enlevé, le 3 février 2008, avant de lui faire subir un traitement dégradant qu’il est incapable de nommer, tellement, celui-ci était insupportable. La plainte fait donc mention d’« Enlèvement, de séquestration et de tortures » que le célèbre député tchadien a endurés. Déposée auprès du Tribunal de grande instance de Paris, en juillet dernier, cette plainte, actuellement, chez le doyen des juges, Roger Leloire, est suivie par son avocat, Me Joseph Bréham.

Pour rappel, dans le cadre de ses activités politiques qui n’ont jamais fait plaisir à Idriss Déby Itno, le député Ngarlejy Yorongar a, déjà, subi jusqu’à 15 enlèvements qui lui ont valu autant de séances de tortures au point qu’il a perdu l’usage de certaines parties de son corps. Le préjudice corporel et moral subi est immense. Il avait d’ailleurs eu à en parler dans son ouvrage intitulé « Démocratie, crimes, tortures et mensonges d’Etat », paru, en 2010, aux éditions l’Harmattan, à Paris.

Le Tchad n’étant pas (encore) un Etat de droit, comme on l’entend, dans les démocraties parlementaires, une plainte déposée devant les tribunaux de N’Djamena eût été préjudiciable pour la victime. Au nom du principe de la justice universelle, et face à des faits imprescriptibles et graves comme ceux qui sont reprochés au général, Ismaël Mahamat Chaïbo, les tribunaux de France, pays des droits de l’homme, se sont imposés de façon fort naturelle.

Afriqueeducation.com

Étiquettes : , , , , , , ,

Une Réponse to “Tchad: La plainte du député Ngarlejy Yorongar déposée à Paris en très bonne voie”

  1. Bouesso Says:

    Que la justice triomphe pour la manifestation de la vérité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :