Le pétrole ouvre en hausse à New York soutenu par des déclarations russes et saoudiennes

New York – Les cours du pétrole ont ouvert en hausse lundi à New York, le marché ayant les yeux tournés vers Istanbul où se tient une réunion des pays producteurs de pétrole.

Vers 13H15 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI), référence américaine du brut, gagnait 71 cents à 50,52 dollars sur le contrat pour livraison en novembre sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les dernières nouvelles sont bonnes et c’est pour cela que le prix monte, a expliqué Bob Yawger de Mizuho Securities USA.

Le ministre saoudien de l’Energie a estimé lundi qu’un baril de brut à 60 dollars était envisageable d’ici la fin de l’année ce qui a donné un coup de pouce aux cours.

Certains dirigeants de l’Organisation de pays exportateurs de pétrole (Opep) et la Russie, important producteur non-membre du cartel, se sont retrouvés lundi en marge du Congrès mondial de l’Energie à Istanbul.

Les investisseurs cherchent à déceler les signes de progression des négociations en vue de concrétiser un accord de réduction de l’offre décidé par l’Opep en septembre à Alger.

L’optimisme a été renforcé lundi par des déclarations du président russe Vladimir Poutine, présent à Istanbul, qui a affirmé que son pays était prêt à participer aux mesures de limitation de l’offre de pétrole pour doper les cours.

La Russie est prête à se joindre aux mesures pour limiter la production de pétrole, a déclaré M. Poutine dans une allocution, émettant le voeu de voir l’Opep se joindre à cette idée en novembre.

Auparavant, les prix s’étaient orientés à la baisse, au cours des échanges électroniques, du fait de l’absence à ce sommet des ministres iranien et irakien du pétrole, ce qui avait été interprété comme de mauvais augure pour l’avancée des négociations, selon Bob Yawger.

Les acteurs de marchés se montreront attentifs cette semaine à la publication des estimations sur le marché du pétrole de l’Agence internationale de l’Énergie (AIE), de l’Opep et du département américain de l’Énergie (DoE).

Les trois agences devraient confirmer que l’offre est trop importante quand elles publieront leurs estimations de l’offre et de la demande, prévoient les analystes de Commerzbank dans une note.

Romandie.com avec(©AFP / 10 octobre 2016 15h26)

Étiquettes : , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :